Les cicatrisants

QU’APPLIQUER SUR LA PEAU AU SORTIR D’UNE INTERVENTION ? 

Une eau thermale pour apaiser les sensations d’échauffement (après un peeling, un laser, etc).

Pour un plus grand bénéfice, on peut aussi l’appliquer en compresse sur le visage (20 mn, 2 à 3 fois par jour).

  • Eau Thermale d’Uriage, 150 ml, 4, 98 €
  • Eau Thermale d’Avène, 150 ml, 7, 30 €

eau thermale

 

Une crème réparatrice

Lasers, peelings ou encore sutures, entraînent une « déchirure » de la peau qui déclenche immédiatement un processus de cicatrisation, en 3 étapes.

Ça marche comme ça …

1/La phase inflammatoire

La blessure arrête de saigner et une réaction inflammatoire se met en place. Des cellules spécialisées éliminent les débris cellulaires et les microbes. La plaie est protégée contre les agressions extérieures. Cette phase dure 1 à 3 jours.

2/la phase de réparation

De nouvelles cellules apparaissent à la surface de la peau, et dans les profondeurs au niveau du derme, et de nouveaux vaisseaux, pour rapprocher les bords de la plaie et la fermer. Cette phase s’étend du 3 ème au 15 ème jour. C’est généralement durant cette période que l’application d’une crème cicatrisante est indiquée.

3/la phase de remodelage

Le collagène se densifie pour renforcer la peau au niveau de la lésion. C’est cette phase qui détermine l’aspect esthétique final de la cicatrice. Elle dure de 2 mois à 2 ans.

La crème cicatrisante accompagne ce processus en créant un environnement idéal pour la réparation. Elle diminue l’inflammation, apaise les rougeurs, les échauffements de la peau, et favorise la prolifération de cellules neuves ainsi que leur bonne organisation, pour une reconstruction des tissus de qualité. Le tout coulé dans une texture huile dans eau non grasse et non collante, qui remplace idéalement la vaseline d’autrefois ! Elle s’applique 2 à 3 fois par jour jusqu’à réparation complète de la peau.

  • Cicalfate Emulsion Réparatrice Post-Acte, Avène, 40 ml, 8, 30 €
  •  Epitheliale A.H Duo, A-Derma, 40 ml, 12, 50 €.
  • Aquaphor, Eucerin, 40 ml, 7, 90 €
  • Cicaplast, La Roche Posay, 40 ml, 8 €
  • Bariéderm Cica-Crème Réparatrice au Cu-Zn, Uriage, 40 ml, 7,57 €

les crèmes cicatrisantes à appliquer dans les suites immédiates d'une intervention esthétique

 

Un produit contre les ecchymoses (bleus) 

L’ecchymose  est une réaction locale inflammatoire fréquente après un acte esthétique (notamment une injection de produit de comblement, une liposuccion, un lifting, etc.). Elle signe la rupture d’un vaisseaux sanguin, entraînant un épanchement de plasma (œdème ou gonflement) et de sang (le bleu lui-même) dans le tissus avoisinants. La peau passe alors par toutes les couleurs, du rouge au bleu puis au jaune puis au vert. Ces diverses colorations correspondent aux stades successifs de la dégradation du sang en différents pigments. S’il n’est pas possible d’éliminer une ecchymose, qui mettra selon son importance de quelques jours à 1 mois pour résorber, on peut accélérer sa résorption avec des petits produits malins, à base d’arnica.

Ces produits proposés contre les bleus peuvent aussi s’appliquer avant l’acte (comme les granules d’arnica prescrits par votre médecin) pour renforcer la tonicité des vaisseaux sanguins. Bon, évidemment si le médecin pique directement dans le vaisseau, il n’y aura pas grand chose à faire pour éviter l’ecchymose. Toutefois, tout le monde n’a pas la même fragilité vasculaire. Certains ont tendance à faire des bleus plus facilement que d’autres. Avec l’âge aussi, les vaisseaux deviennent plus fragiles. L’arnica peut donc contribuer à renforcer le terrain. On peut par exemple appliquer le produit pendant 3 jours, sur l’ensemble du visage, avant une mésothérapie.

En post-acte, le premier geste est d’appliquer une poche de glace sur la contusion, pour resserrer les vaisseaux sanguins et limiter l’extension de l’ecchymose. Ensuite, on applique la crème à l’arnica 2 fois par jours sur la zone concernée.

L’huile essentielle d’hélichryse (immortelle), anti-inflammatoire, fait également partie des produits conseillés pour favoriser la résorption des ecchymoses. Appliquer 1 à 2 gouttes d’huile essentielle en massage léger localement, 3 fois par jour.

  • Day & Night Protocole Soin Réparateur Arnica +, Dermeden, 30 ml, 11 €
  • Cicabio Arnica +, Bioderma, 30 ml, 9,90 €
  • Huile essentielle d’Hélichryse, Puressentiel, 5 ml, 20 €

ecchymose1

Un filtre solaire d’indice élevé

Tant que les rougeurs et les ecchymoses consécutives à l’acte esthétiques sont présentes, il est conseillé d’éviter toute exposition directe au soleil, et de protéger sa peau derrière un filtre solaire d’indice élevé (SPF 50 +) afin d’éviter les hyperpigmentations (taches brunes durables).

  • Cicaplast Baume B5 SPF 50 +, La Roche Posay, 40 ml, 12 €
  • Cicabio SPF 50 + Stick réparateur Apaisant, Bioderma, 8 g, 11, 90 €

post op solaire

Un nettoyant visage doux

En fait, il faut voir selon l’état de la peau. Le médecin peut préconiser une simple eau thermale ou alors un démaquillant doux sans rinçage, ou un gel nettoyant sans savon si vous avez la mixte à grasse. Voire, rien du tout si l’épiderme a été entièrement liquéfié après un méga-peeling !

  • Lait démaquillant Douceur, Avène, 125 ml, 12, 60 €
  • Eau Micellaire Thermale, Uriage, 250 ml, 9 €
  • Tolériane Gel Moussant Adoucissant, 150 ml, 11, 50 €

nettoyants

Toute reproduction interdite