Le nouveau peeling qui buzze fort : le Hollywood Peel

Le nouveau peeling qui buzze fort : le Hollywood Peel

PUBLIREPORTAGE

 

Ce peeling est le nouveau « crush » des médecins esthétiques … et des stars. Léger, sans suite, c’est « la » solution pour se fabriquer un teint et un grain de peau canons en un tour de main. 

Inventé par le fabricant de laser coréen Lutronic, l’un des big leaders sur le marché des lasers, ce peeling superficiel, repose sur l’utilisation combinée d’une solution de carbone brevetée et du laser Q-Switched Hollywood Spectra, un laser pigmentaire Q-Switched qui a deux particularités : contrairement aux autres lasers de sa catégorie, il permet, par un effet thermique, de stimuler le tissu (en gros, il l’incite à produire plus de collagène pour une peau plus ferme). Cette étape de « chauffe » comme on va le voir plus loin est absolument essentielle dans la réalisation du Hollywood Peel. Elle boostée en prime par un « résonnateur », une pièce spécifique au laser Hollywood Spectra qui provoque une ondulation des tissus, activant elle aussi la synthèse de collagène et permettant le remodelage dermique. Un peeling doux mais très polyvalent, donc !

Un peeling maxi-glow en 3 étapes 

 

Step 1

Le visage est soigneusement démaquillé et nettoyé. Les yeux sont protégés derrière des lunettes de sécurité, puis le médecin applique, en fine couche, au pinceau et sur l’ensemble du visage, la solution  composée de particules de carbone et d’huile neutre. Il la laisse poser une quinzaine de minutes puis réalise un premier passage avec le laser Hollywood Spectra qui va chauffer la peau autour (43/45°C), dilater les pores et permettre à la solution de pénétrer, tout en stimulant les capacités de régénération du tissu (pour resserrer les pores dilatés, estomper les ridules). Cerise sur le gâteau, cette chaleur permet en prime la destruction du Cuti Bacterium Acnes, la vilaine bactérie responsable de l’acné. Si vous avez de gros boutons rouges, c’est donc un bon moyen d’accélérer en même temps leur guérison.

 

Step 2

La lumière laser est absorbée par les particules de carbone qui sont pulvérisées sous la puissance de l’énergie laser, entraînant une micro-exfoliation des couches superficielles de la peau. Voilà donc, comment est obtenu le joli teint de fée que vous a promis le médecin ! Mais too bad que vous ayez les yeux planqués derrière lunettes car le spectacle des particules qui partent en fumeroles dans mille bruits de claquements est digne de La Guerre des Etoiles ! Rassurez-vous, tout cela est malgré cela totalement indolore.

Deux à trois passages sont nécessaires pour éliminer complètement la solution carbonée du visage.

 

Step 3

Le médecin réutilise ensuite son laser en mode « stimulation dermique » pour quelques passages supplémentaires qui vont faire la peau bien tonique, puis il termine avec l’application d’une crème réparatrice apaisante.

La durée globale du traitement est d’environ 30 mn, soit une prestation vraiment très facile à caser dans un agenda (même de ministre).

 

Des suites ?

Mais non, aucune ! A peine quelques légères rougeurs qui se dissipent hyper-rapidement. C’est bien tout l’intérêt de ce traitement, qui peut être pratiqué à n’importe quel moment de la journée.

Combien le Hollywood Peel réclame t-il de séances ?

Le protocole est de 3 séances espacées de 2 à 3 semaines.

Quand voit-on le résultat ?

Immédiatement après la première séance. Le teint est lumineux, la peau est douce. Vous voilà prête pour aller faire la bringue. Pour les pores dilatés et les gros boutons d’acné, il faut patienter environ 2 semaines pour voir un premier résultat, qui s’accentue ensuite au fil des séances.

 

C’est pour tout le monde, le Hollywood Peel ?

Mais ouiii ! Ce « peeling red carpet »  peut être réalisé sur toutes les peaux (y compris celle des hommes), tout au long de l’année (même en été), pour s’offrir un glow et un grain de peau inouïs, digne d’une star. Parmi ses fans, citons quelques gros calibres comme Angelina Jolie, Kim kardashian, Jennifer Aniston … Et c’est aussi le peeling idéal pour toutes les peaux qui ne tolèrent pas l’acide glycolique.

Mais attention, ne confondez pas le Hollywood Peel et le « Carbon Peel » des esthéticiennes, qui n’est qu’une pâle imitation. Le Hollywood Peel utilise une lotion carbonée et un laser spécifiques, on l’a vu. L’emploi d’un simple laser Q-Switched ne permet pas d’offrir ce traitement. J’en profite d’ailleurs pour rappeler que le laser n’est pas un équipement que les esthéticiennes sont en droit de posséder. C’est un matériel médical de classe 4 dont l’usage est strictement réservé aux médecins.

 

Quel est le prix du Hollywood Peel ?

Entre 150 € et 180 € la séance.

 

Pour plus d’infos : https://seriderm.com/fr/hollywood-spectra/

 

Toute reproduction interdite

Cet article vous a été utile ?





4 Commentaires on "Le nouveau peeling qui buzze fort : le Hollywood Peel"

  1. Super intéressant et tentant ..existe t’il déjà en Europe?
    En attendant,que pensez vous du PRX 33?
    Merci pour vos articles 🙂

  2. Bonjour et merci pour votre article (d’ailleurs je suis fidèle à votre newslatter depuis un ptit moment et je les adore ) y a t’il un moyen de savoir qui pratique dans ma région ce peeling (Toulouse ou Montpellier)
    Merci d’avance et bonne journée

    • Bonjour. Merci pour votre gentil petit mot. Oui, il y a un lien dans l’article qui redirige vers la société qui commercialise le laser. Ils seront pas à même de vous renseigner que moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'autorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.