3 astuces dermato pour sauver sa peau après les fêtes

Lendemain de fêtes : sauver sa peau

Une nourriture trop riche et l’abus d’alcool entraînent des troubles hépato-digestifs qui se manifestent sur la peau, 48 h après, par un teint jaune, terne, une maxi-sécheresse et des éruptions cutanées. Que faire ? Se mettre à la diète, of course, et soigner son épiderme en détresse grâce à ces quelques conseils du Dr Jean-Claude Houdret, le médecin anti-âge qui suit Karl Lagerfeld depuis plus de quinze ans.

1/ Contre la peau qui tire : de l’eau, de l’eau ! 

L’abus d’alcool déshydrate énormément. Les lendemains de beuveries, il est donc fortement conseillé de se mettre à l’eau (ou à la tisane, si vous voulez imiter les modeuses). Non, un verre supplémentaire d’alcool n’effacera pas la gueule de bois (= légende de pochtron). Et pour apaiser la peau qui tiraille (et peut même se couvrir de dartres), on applique une crème hydratante et relipidante (type Hydranorme de La Roche Posay).

 

2/Contre le teint jaune : artichaut et radis noir  

On file dare-dare à la pharmacie acheter des gélules de plantes dépuratives pour drainer son foie. Prescription : 2 gélules matin et soir pendant 5 jours minimum.

 

3/ Contre le manque d’éclat et les imperfections : des AHA

Les plantes dépuratives vont déjà aider à retrouver le teint clair. Mais on peut y ajouter une petite crème exfoliante, le soir : Crème Anti-âge Visage Caviar Papaya Co.Q10 by Jean-Claude Houdret (www.sunrexparis.com), Resurface Ultra Smoothing Cream 10 AHA de Neostrata, Doux Peeling Nuit d’Embryolisse, etc. A appliquer pendant 5 jours, au moins.

 

Toute reproduction interdite

4 Commentaires on "3 astuces dermato pour sauver sa peau après les fêtes"

  1. Bravo pour ces articles toujours intéressants et bienvenus. Bonne année .Je continuerai de suivre ces conseils avec un plaisir renouvelé. Dany

  2. Bravo.tu es toujours aussi pointue et percutante.
    Bonne année et continue à prendre soin de notre corps mais pas que…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'authorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.