Etes-vous prêt pour un blanchiment anal ?

blanchiment anal

C’est une blague ? Non, c’est très sérieux ! Enfin, façon de dire … Les soins de beauté de l’anus et des parties intimes n’ont jamais autant fait parler d’eux !

Depuis plusieurs années, sur la Côte Ouest des Etats-Unis, mais aussi dans les pays du Moyen-Orient (aux Emirats Arabes notamment), on fait éclaircir ses parties intimes : anus, vulve, scrotum, … Mais pourquoi donc, grand Dieu ?

Eh bien, parce que chez certains sujets, le plus souvent mates de peau, les parties génitales peuvent être très foncées, plus que partout ailleurs sur le corps, ce qui peut occasionner une gêne lors des rapports intimes. Certaines filles témoignent sur internet : elles n’osent plus se déshabiller !

Quant à la peau autour de l’anus, elle est naturellement plus pigmentée chez tout le monde. Si cela ne pose en général pas de problème au vulgum pecus, qui ne passe pas son temps à se reluquer le derrière, c’est un vrai souci chez les acteurs de porno, qui sont plus tatillons sur la perfection de certains gros plans.

Ce sont d’ailleurs eux qui ont lancé la mode de la rondelle blanchie, avant que certaines célébrités un peu folles dingues, et adeptes de la sodomie, s’y mettent aussi.

Ainsi donc, on trouve à Los Angeles pléthore d’instituts de beauté pratiquant le « intimate  bleaching », qui est réalisé après une épilation en règle des parties concernées, et dans la position de la levrette (triple punition).

Pour les plus timides, il existe dans le commerce divers produits éclaircissants pour un traitement à domicile (à réserver aux gymnastes). Les formules ne sont pas différentes des cosmétiques utilisés pour estomper les taches brunes sur le visage et les mains. Elles contiennent de l’héxylrésorcinol, de la vitamine C, de l’arbutine, etc. Le résultat obtenu après des semaines d’application est toutefois assez modeste, la coloration dans la région étant entretenue par l’essuyage (amis de la poésie, bonsoir !), et sur les parties génitales, par le frottement. Les produits à base d’hydroquinone donnent probablement de meilleurs résultats mais ils ne peuvent être utilisés de façon prolongée car ils sont toxiques pour les cellules, et potentiellement irritants.

bleaching anal

Les plus pressés préfèrent donc se rendre chez le médecin (dermatologue ou proctologue disposant d’un laser pigmentaire). Après avoir traité fistules ou hémorroïdes, pourquoi pas s’offrir une petite mise en beauté de l’anus ? On n’y pense jamais …

Là, évidemment, le traitement est nettement plus efficace et durable. Mais on n’ose imaginer les suites dans ces zones délicates et facilement sujettes aux infections. Une peau à vif pendant 10 jours, un nettoyage systématique après chaque passage aux toilettes, etc, etc.

En France, la plupart des médecins n’a jamais entendu parler de ces actes. Donc inutile de vous ruer sur le téléphone et de demander une petite « rectif anale » à votre dermato. Sauf qu’avec la mode grandissante des traitements de rajeunissement du minou, la dépigmentation pourrait bien être le next step.

Eux nous assurent que non, et trouvent ces interventions totalement ridicules, inutiles, voire dangereuses.

Wait & see …

 

Pour compléter cette passionnante lecture, lisez nos sujets Mesdames, vos sexe a t-il besoin d’un coup de jeune ? et C’est nouveau, le peeling des parties intimes

Toute reproduction interdite

Cet article vous a été utile ?

13 Commentaires on "Etes-vous prêt pour un blanchiment anal ?"

  1. Très très drôle, merci !

  2. Enfin des eclaicissements sur un sujet obscur !

  3. Après la réduction des petites lèvres, le blanchiment anal. On aura décidément tout vu! Ce sera quoi ensuite, la modification des ovaires ou mieux, l’ablation du cerveau?

    • Bonjour. Si le blanchiment anal peut faire sourire, les femmes atteintes d’une hypertrophie des petites lèvres sont bien contentes de pouvoir recourir à cette intervention car elles souffrent énormément de cette malformation. Tout n’est pas une blague.

  4. Je n’en avais jamais entendu parler!
    Merci pour le sujet!

  5. Mai 2018 : alors est-ce qu’on peut le faire en France où on est obligé d’aller à l’étranger pour le faire ? Des cabinets s’y sont mis ? Y a un marché à exploiter

  6. C’est tellement drôle et bien traité ce sujet.
    1000 mercis.

  7. ca me laisse sur le cul …
    deja que ma miss ne veux pas que je touche a son ptit trou,là a aller se faire piquer le kul pour ça,
    elle va nous faire des economies pour les dessous :))

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'authorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.