Etes-vous prête à faire remplir vos rides par un robot ?

Etes-vous prête à faire injecter vos rides par un robot ?

Les robots arrivent dans le domaine de la médecine esthétique. Bientôt, c’est eux qui vous piqueront ! 

 

Le robot injecteur autonome LENA (Light Enabled Neuro-robotic Arm) a été l’un des big temps fort du dernier congrès IMCAS (International Master Congress on Aging Skin), qui s’est tenu à Paris, au mois de janvier dernier. Tous les médecins ouvraient des yeux comme des soucoupes devant cet étonnant engin, tout droit sorti d’un film de science-fiction. Sauf que lui, sera bientôt opérationnel dans les cabinets !

« Cela fait un an que l’on travaille dessus, il devrait être prêt pour l’été 2022 », annonce fièrement le Dr Emmanuel Elard, dirigeant de Next Motion, la société qui a accouché de LENA (il faut dire que cette première mondiale, est française ! Il y a donc de quoi pavaner un peu). « Elle s’inscrit dans le prolongement de notre écosystème actuel qui propose des outils connectés aux médecins pour les aider dans leur pratique quotidienne ».

Avec cette nouvelle machine, le médecin va pouvoir scanner, le visage de son patient qui apparaîtra en 3D sur l’écran de son I-Phone ou de son I-Pad et il pourra ainsi, directement y réaliser son plan de traitement. C’est-à-dire qu’au lieu de faire ses repérages au crayon a même le visage du patient, le spécialiste définira l’emplacement exacts de ses points d’injection directement sur écran. Les coordonnées spatiales du plan de traitement seront ensuite envoyées au robot lequel, de manière entièrement autonome, analysera ensuite le visage du patient et réalisera l’injection pile aux endroits définis par le médecin. Hallucinant, non ?

ATTENTION, LE ROBOT NE REMPLACE PAS LE MEDECIN ! 

Ah ben, non. Le robot n’agit que sur la supervision du médecin. Il ne prépare d’ailleurs pas la seringue, c’est le spécialiste ou son assistante qui le fait, et qui la place ensuite dans la main du robot. Et bien sûr, ces derniers restent à vos côtés pendant toute la durée du traitement.

« Le but est de se servir de la précision du bras robotisé pour effectuer le plan de traitement. Car on le sait bien, d’un patient à l’autre, d’un jour sur l’autre, le geste du médecin n’est jamais le même. La profondeur d’injection peut varier, la localisation spatiale des points aussi, et même le volume de produit injecté » détaille Emmanuel Elard.

LENA permet un traitement sur-mesure parfaitement reproductible session après session (si tant est que le résultat de la première injection ait plu au patient, bien sûr) et améliorable (si à la deuxième séance, il souhaite un front un peu plus lissé encore, c’est possible, le robot s’adaptera !).

L’appareil a un geste si précis que le traitement devrait être aussi, a priori, moins douloureux. Il est possible de quantifier exactement la pression qui va être appliquée sur l’aiguille.

 

POUR LES INJECTIONS DE TOXINE BOTULIQUE POUR L’INSTANT

Pour l’heure, le robot injecteur n’est utilisé que pour le Botox. « C’est facile parce que ce sont toujours des injections en intramusculaires. Avec l’acide hyaluronique, ça devient nettement plus complexe car certaines injections se font à la canule et non à l’aiguille et le médecin peut être amené à travailler sur différents plans anatomiques. Bref, on n’y est pas encore pour ces injections-là … », reconnaît le médecin geek.

Un autre point important aussi que garantit le robot, c’est la sécurité du traitement. « D’ici peu, on sera en mesure de mixer les technologies, comme LENA combiné à l’appli que nous avons développée pour HoloLens, le casque de réalité mixte mis au point par Microsoft. Le médecin l’enfile au moment de réaliser son injection et voit apparaître sur le visage en 3 D de son patient, tous ses hologrammes anatomiques : ses os, ses vaisseaux, sa graisse. Ceci permettra à l’avenir d’éviter certaines complications comme les nécroses consécutives à une injection malencontreuse dans l’artère faciale… » garantit le Dr Elard.

Les premiers retours des médecins sur cet appareil ? « Emballés ! Je ne m’attendais pas à un tel enthousiasme mais ils ont tous bien compris que cet outil leur permettra de réaliser des traitements encore plus efficaces. De toute façon d’ici quelques années, il sera difficile aux spécialistes d’échapper aux robots et à l’intelligence artificielle, qui seront omniprésents partout, y compris en esthétique » conclut Emmanuel Elard.

L’appareil sera facturé au prix d’un gros laser, soit entre 100.000 et 200.000 €.

Alors, qui est partant pour un rendez-vous avec LENA  ?

 

Toute reproduction interdite

Cet article vous a été utile ?





Soyez le premier a commenter on "Etes-vous prête à faire remplir vos rides par un robot ?"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'autorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.