Faut-il (toujours) appliquer un écran solaire sur les bleus post-Botox ou acide hyaluronique ?

Souvent, on préconise l’application d’un écran solaire sur les bleus après une injection d’acide hyaluronique ou de Botox pour éviter la survenue de taches au soleil ou à la lumière du jour. Mais il n’est pas toujours très utile, en fait  …

 

« La protection solaire ne se justifie réellement que dans le cas d’une inflammation, laquelle se traduit par une rougeur et un gonflement persistant. Or il se trouve que l’ecchymose (le bleu) est souvent très peu inflammatoire » indique Thierry Passeron, Professeur en dermatologie, à Nice. « C’est un épanchement de globules rouges à l’intérieur des tissus.  Ces globules renfermant du fer, cela crée une « hémosidérose » ou un dépôt de fer qui peut parfois donner une coloration brune ou ocre de la peau. Mais l’écran solaire ne permet pas de l’éviter et elle est de toute façon le plus souvent transitoire.

Il en va différemment de « l’hyperpigmentation post-inflammatoire » (plus communément appelée « marques cicatricielles ») qui peut survenir en esthétique après un peeling, un laser ou une chirurgie et se révéler très persistante. Là, les taches proviennent d’un dépôt de mélanine que l’écran solaire peut empêcher. Plus la peau est foncée et plus la précaution est utile. Le produit doit être appliqué été comme hiver car  la lumière du jour joue aussi un rôle dans le processus d’hyperpigmentation », indique le spécialiste.

En résumé : Les petits bleus après une injection de toxine botulique n’exigent pas de protection solaire. Après une injection d’acide hyaluronique non plus d’ailleurs, sauf dans de rares cas où l’ecchymose s’accompagne d’une rougeur et d’un gonflement persistant. Dans ce cas il est plus prudent d’appliquer un SPF 50 jusqu’à 2 semaines après disparition des symptômes. CQFD.

 

LIRE AUSSI :

A chaque tache brune son traitement dermato

Non au masque de grossesse !  

 

Toute reproduction interdite

Cet article vous a été utile ?





Soyez le premier a commenter on "Faut-il (toujours) appliquer un écran solaire sur les bleus post-Botox ou acide hyaluronique ?"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'authorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.