La prescription anti-rides, taches, peau sèche de l’été

éviter les taches, les rides et la peau sèche au soleil

Plutôt que de vous lamenter au retour des vacances parce que votre peau est toute abîmée, prenez les devants et offrez lui une petite préparation au soleil.

Souvent, on « répare » les dégâts à la rentrée. Mais si on inversait le truc et qu’on les prévenait avant de partir faire la crêpe ? N’y gagnerait-on pas une plus peau fraîche, douce et lisse ? Evidemment que oui ! Ci-joint, notre prescription « soleil » pour toutes les peaux.

1 MOIS AVANT LE DEPART AU SOLEIL 

  • Côté alimentation

« Ce qui est important, c’est de recharger la peau en éléments protecteurs, pour lui permettre de mieux activer ses défenses au soleil. Je vois cinq grandes familles, dont les besoins journaliers peuvent être couverts avec une portion de poisson et cinq fruits et légumes. Autrement, on prend des compléments alimentaires », introduit le Dr Laurent Fidalgo, médecin nutritionniste, morphologue et anti-âge.

Les acides gras essentiels Oméga-3

Pour quoi faire ? Parce qu’ils renforcent la barrière cutanée, ce dont on a bien besoin au soleil pour faire faire face aux UV. On les trouve dans les poissons gras (mais préférez les petits, moins chargés en plomb et en mercure, comme les sardines, les maquereaux, les harengs), les oléagineux (noix, amandes, etc) et les huiles de colza et de noix. Les Oméga-6 sont aussi importants, sauf que dans notre alimentation très industrialisée, on en ingère dix fois trop. Donc, là, on rétablit l’équilibre.

Les vitamines A, C, E et le coenzyme Q10

Pour quoi faire ? Ce quatuor est indispensable pour protéger la peau des attaques des radicaux libres et donc, du vieillissement cutané. Il participe aussi à la détoxification de l’organisme. On trouve les vitamines dans les fruits et les légumes et le coenzyme Q10 dans le poisson.

Les oligo-éléments : zinc, sélénium, silicium, …

Les deux premiers ont un rôle détoxifiant, le troisième participe à la synthèse d’un collagène de qualité (il est indispensable pour une peau ferme). On les trouve dans les fruits et les légumes et les fruits secs.

Les anti-oxydants

Pour quoi faire ? Toujours, pour protéger la peau des ultraviolets. Le roi, c’est l’acide alpha-lipoïque, présent dans les fruits et les légumes. Mais les caroténoïdes (dans les carottes et les tomates) et le lycopène aussi sont importants.

La bonne astuce de notre nutritionniste ? En avalant une gélule d’Oligo-Anti Age et 2 gélules de Totazed + (chez Oligosanté) par jour pendant 1 mois, vous faites le plein en une seule et même fois de toutes les bonnes choses dont on vient de parler : Oméga-3, vitamines, oligo-éléments, antioxydants ! Il ne restera plus qu’à ajouter, ci-dessous :

Le collagène et l’acide hyaluronique

Pour quoi faire ? Ce sont des composants indispensables pour une peau ferme et pulpeuse, on ne vous apprend rien ! Ceux de notre peau étant fortement malmenés par l’exposition solaire, un petit supplément n’est pas de trop. Pour faire le plein du premier, il suffit de consommer de la viande. Pour le second, on vous recommande plutôt un complément alimentaire, type Dermassentiel Collagène + de Therascience (1 sachet par jour pendant 15 jours), à moins que vous ne préfériez rogner des cartilages de pilons de poulet, mais ça m’étonnerait !

  • Côté traitements esthétiques

« Un mois avant le départ en vacances, je conseille une séance de mésothérapie par semaine, type NCTF de Filorga ou Revitacare de Vivacy. Ce traitement extérieur complète idéalement l’apport alimentaire en vitamines, oligo-éléments, etc» explique le Dr Fidalgo.

 

PENDANT TOUTE LA DUREE DU SEJOUR AU SOLEIL    

  • Côté alimentation

A vrai dire, ce ne serait pas mal de conserver la même alimentation pendant toute la durée des vacances. Et si vous vivez au soleil, adoptez-la toute l’année ! Surtout, limitez votre consommation de sucres. Avec la chaleur, on a tendance à forcer sur les sodas, les glaces … Or, il n’y a rien de pire pour accélérer le vieillissement de la peau, via le phénomène de « glycation », un processus chimique qui fixe les sucres en excès dans l’organisme sur les fibres de collagène entraînant leur rigidification. Résultat : une peau toute molle et ridée.

  • Côté cosméto

Dans la journée  

Ecran solaire SPF 50 sur les visage, cou et décolleté pendant toute la durée du séjour au soleil (Fluide SPF 50 + d’Avène); SPF 30 pour le corps (si possible une texture crémeuse plus émolliente et hydratante qu’un spray) + chapeau à large bord. Pour le contour des yeux : des lunettes de soleil bien couvrantes + éventuellement un protecteur solaire spécifique yeux (sous-entendu « avec une texture qui ne migre pas », type Anthelios Ultra Crème Sans Parfum SPF 50+ de La Roche-Posay). Surtout ne pas oublier de rincer la peau après un bain de mer, l’eau salée est très desséchante pour la peau et les cheveux !

Le soir

Un sérum à la vitamine C, excellent anti-oxydant qui active aussi la synthèse de collagène et lutte contre les taches solaires (Flavo-C Sérum ou Flavo-C Forte pour les peaux épaisses des laboratoires Auriga) et par-dessus une crème réparatrice (Cicalfate d’Avène, Cicabio Crème de Bioderma), si la peau a souffert au soleil (autrement dit, dès qu’elle présente la moindre rougeur). Sur le corps, un bon après-soleil enrichi en actifs qui apaisent la peau échauffée et réparent des agressions (UV-Bronze Après Soleil de Filorga).

Si vous suivez ce programme à la lettre, votre peau au retour des vacances sera nickel, c’est juré. Alors, on dit merci, qui ?

éviter rides, taches, peau sèche au soleil

Ecoutez notre interview sur l’émission « Une bonne tasse d’été » de Marie Sauvion sur France Inter, le 25 juillet 2018. J’y parle bronzage et protection solaire !  

2 Commentaires on "La prescription anti-rides, taches, peau sèche de l’été"

  1. Article très intéressant comme tout ce que j’ai pu trouver sur ce site. Il faudrait faire pareil ou nuancer pour les peaux plus grasses 😉
    À bientôt.

    S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'authorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.