Docteur, j’ai les yeux cernés !

Comment traiter les cernes ?

Violacés, marron ou en creux, les cernes sont une sacrée plaie ! Ils donnent un air fatigué et collent dix ans dans la vue ! Mais s’en débarrasser n’est pas toujours facile, facile … 

Les cernes marron ou cernes pigmentés

La plupart du temps, ils sont constitutionnels et très fréquents chez les peaux mates et foncées. Mais ils peuvent aussi survenir à la suite d’un eczéma chronique des paupières. « Dans ce cas, le traitement à base d’hydratants spécifiques et de corticoïdes peut les améliorer. Mais pour les autres, c’est plus compliqué », annonce d’emblée le Dr Véronique Gassia, dermatologue. De fait, tous les traitements qu’on leur applique, laser pigmentaire ou peeling, ne donnent pas d’incroyables résultats. « Sur les peaux mates, lorsque le traitement est trop agressif, on risque l’« effet rebond », une réapparition des symptômes », rapporte le Dr Gassia. D’une façon générale, je préfère éviter le laser. Mais si la peau est claire, je n’hésite pas à faire un test, sur une petite zone de la paupière. Après une semaine la peau a cicatrisé et si je vois si je donne ou non suite au traitement. Mais honnêtement, même sur des peaux claires, je n’ai jamais été épatée par les résultats ». Bon …

1182194064_1

Et côté peeling, c’est mieux ? « Avec l’acide trichloracétique ou l’acide glycolique, les résultats sont décevants. Si on est trop léger, ça ne marche pas, et si on est trop agressif, on risque un rebond pigmentaire ou une épidermolyse (destruction de l’épiderme). Mais avec le peeling de Jessner (acides lactiques, salicylique et résorcine), dont j’ai modifié la formule, j’obtiens des améliorations plutôt satisfaisantes. C’est un peeling que je qualifie d’« intermédiaire », entre superficiel et moyen, que l’on peut faire y compris sur des peaux très foncées, et dont les suites sont minimes : une peau rosée et qui peluche pendant 3 jours. Je préconise 4 à 5 séances espacées de 15 jours, et entre chaque l’application d’une crème éclaircissante à base d’hydroquinone. Ensuite, en relais, une crème éclaircissante », rapporte le Dr Bernard Peyronnet, dermatologue, spécialiste des peelings. Comptez autour de 150 € la séance, mais pour ce prix, vous aurez droit au visage entier. C’est un peeling qui donne aussi un joli coup d’éclat, resserre les pores, améliore l’acné, etc.

« Quoiqu’il en soit, en période d’été, portez toujours des lunettes de soleil et appliquez un écran solaire spécial « paupières » pour éviter que les cernes ne s’accentuent davantage sous la stimulation des UV », recommande le Dr Gassia. Et si vos cernes persistent en dépit de tous les traitements, misez sur le maquillage correcteur ! « Après avoir hydraté la peau avec produit contour des yeux, appliquez un stick corail, au pinceau, sur toute la surface du cerne jusqu’au bord libre de l’œil, sans oublier l’angle interne et la vallée des larmes (cette ombre qui part du coin interne de l’œil et descend de façon oblique sur la joue). Ensuite, on presse légèrement avec l’annulaire pour venir fixer les pigments, puis on poudre. Vous mettez du fond de teint ? Dans ce cas, réalisez la correction par-dessus. Si le produit a tendance à migrer dans les ridules, retirez délicatement l’excédent avec un coton-tige », conseille Joëlle Nonni, spécialiste du maquillage correcteur à la station thermale d’Avène.

Produits de soin et de camouflage pour cernes marron

AOX Eye Gel, SkinCeuticals ; Stick Correcteur, Couvrance, Avène

 

Les cernes rouge-violacé ou vasculaires

Ils surviennent, eux, plutôt chez des peaux très claires. A cet endroit, la peau est fine, le tissu sous-cutané quasiment absent. Le lacis veineux transparait facilement. « Je sais que certains médecins préconisent le laser, mais personnellement, je préfère éviter car on ne distingue pas les vaisseaux. C’est une rougeur diffuse qui rend très difficile le traitement » rapporte le Dr Gassia. La solution ? Toujours le maquillage ! « Là, même protocole que précédemment mais avec un stick correcteur jaune », conseille Joëlle Nonni.

037_-_Canard_de_Barbarie

S’il y a une petite veine dilatée au coin de l’œil qui accentue le cerne, on peut aussi réaliser une micro-phlébectomie, pour la retirer. En gros, on retire la veine à l’aide d’un petit crochet. « C’est un travail délicat, pratiqué par une poignée de médecins mais il est toujours intéressant de signaler son existence ! » indique le Dr Peyronnet. Comptez 250 €.

produit de camouflage cernes rouge-violacé

Fix It Colour jaune, Dior

 

Les cernes noirs ou en creux

Ces cernes qui peuvent être constitutionnels ou survenir avec l’âge ou à la suite d’une perte importante de poids, proviennent d’une fonte du tissu graisseux dans la région orbitaire. La solution ? La remplacer par de l’acide hyaluronique ou de la graisse. Mais attention, le traitement est délicat ! Les injections d’acide hyaluronique dans cette zone demande une sérieuse maîtrise du geste ! Le risque de complications est réel, il faut donc impérativement s’adresser à un spécialiste qui a l’habitude d’injecter le cerne (tous les détails de l’intervention et les avant/après en cliquant ici).

689481

Si l’on souhaite un résultat définitif, il y a l’injection de graisse (lipofilling). Mais c’est un acte chirurgical aux suites un peu plus costaudes (pour la fiche technique, c’est là !).

Toute reproduction interdite

4 Commentaires on "Docteur, j’ai les yeux cernés !"

  1. Géniales les illustrations!!!!!!! Grosses BIses. Dany

  2. Bonjour ,
    votre est une mine d’or ! Je souhaiterais avoir votre avis sur les vergetures et les lasers
    Laser coloré pulsé puis laser de remodelage
    carboxytherapie ?
    Mille mercis

    • Bonjour Catherine. Merci pour votre commentaire. Si vous pouvez juste attendre un petit peu … je ne vais pas tarder à la traiter le sujet en détail dans mes pages. Ainsi, vous saurez tout sur tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'authorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.