Scoop, le lifting sans cicatrice débarque !

le lifting sans cicatrice

Après la cinquantaine, beaucoup de femmes sont tentées par un lifting du visage et du cou. Mais à la peur du bistouri s’associe la crainte d’un visage trop tiré et d’une cicatrice très visible. Une nouvelle technique mise au point par deux chirurgiens français, les docteurs Yaël Berdah et Marc-David Benjoar, vient balayer ces doutes. Bienvenue dans l’ère de la chirurgie invisible.

Le nom de ce nouveau lifting, c’est le le NoVi Lift (No Visible Incision Lift). La différence avec le lifting cervico-facial pratiqué classiquement tient dans l’absence de cicatrice devant l’oreille (celle qui, même planquée sous les cheveux, finit souvent par être repérée) : « Ha, ha, t’as fait un lifting toi coquine !  ». La réflexion qui tue.

La technique est inspirée des fils crantés, utilisés en médecine esthétique dans les relâchements légers du visage. Après les avoir implantés sous la peau, on sort du cabinet avec des mini-plis devant l’oreille qui signent l’excédent cutané. Mais au bout de quelques jours, le fil prend sa place dans les tissus, s’adapte aux mouvements du visage et la peau « en trop » se rétracte naturellement.

« Le principe d’exploiter les capacités naturelles de la peau à se rétracter est génial, mais les fils crantés seuls ne tiennent pas. Notre idée, c’est d’avoir adapté la technique des fils au lifting pour une efficacité durable. Dans le NoVi Lift, il n’y a plus de cicatrice devant l’oreille. Comme avec les fils crantés, on sort du bloc avec un léger excédent cutané, des mini-plis devant l’oreille qui se résorbent en quelques semaines », explique le Dr Yaël Berdah.

La technique du lifting sans cicatrice, dans le détail

Les voies d’accès sont exclusivement intra-capillaire : une cicatrice derrière l’oreille et une à l’intérieur des cheveux. Le visage lui-même n’est pas marqué. Et l’oreille n’est pas déformée comme c’est fréquemment le cas dans les liftings traditionnels, du fait de la traction souvent excessive de la joue vers l’arrière. A fortiori lorsque le chirurgien a pratiqué un simple lifting cutané (au lieu de redraper la peau et les muscles en même temps comme dans les techniques modernes). Cette vieille méthode est malheureusement encore très pratiquée car elle est rapide et entraîne moins de complications qu’un lifting profond. Mais le résultat est plus artificiel. Il donne un aspect tiré et figé au visage. Il est aussi moins durable.

Concrètement, l’intervention est réalisée sous anesthésie générale. Le chirurgien décolle deux tunnels sous la peau qui se rejoignent et lui permettent d’avoir accès aux muscles du visage. Ces derniers sont ensuite retendus par des plicatures (des points de suture), réalisées avec un fil chirurgical non résorbable. « En fait, on pince le SMAS (l’enveloppe qui recouvre les muscles) pour le remonter« , indique Yaël Berdah. L’intervention est réalisée sous le contrôle d’un endoscope (petite caméra) car les chirurgiens travaillent en technique « fermée », sans trop de visibilité. C’est un exercice minutieux qui rallonge d’environ 30 minutes la durée du lifting. Mais bon, une fois qu’on est endormie …

L’excès de peau, s’il existe, est ensuite supprimé, mais toutes les cicatrices sont cachées à l’intérieur des cheveux. Le petit excédent cutané devant l’oreille se résorbe progressivement et naturellement dans un délai de 2 à 3 semaines. Il n’y a plus de cicatrice visible, plus de fils à retirer. Ceux derrière l’oreille se résorbent spontanément. Seuls les fils au niveau du cuir chevelu sont à retirer autour du dixième jour. Sinon, pour le reste, les suites sont comparables à celles du lifting cervico-facial traditionnel.

Le NoVi Lift, qui a été présenté pour la première fois par le Dr Marc-David Benjoar au Congrès Mondial de l’International Society of Aesthetic Plastic Surgery au mois d’octobre dernier, à Kyoto (Japon), bénéficie d’un recul de 2 ans. Une quinzaine de patients ont déjà été traités, avec d’excellents résultats. C’est encore peu mais la technique semble prometteuse, elle fera sans doute école. Elle s’adresse à toutes les femmes qui ont une attente de résultat ultra-naturel et ne présentent pas un excédent cutané trop important.

Côté prix, comptez entre 9000 et 11000 €.

Lift Classique

Lifting classique : la peau est incisée dans les cheveux et devant l’oreille, puis retendue vers l’arrière ce qui peut donner un aspect « tiré »

Novi Lift

Technique NoViLift : la peau est incisée uniquement dans les cheveux. Deux boucles de suspension profondes repositionnent les muscles du visage et du cou vers le haut. Le résultat est naturel sans cicatrice visible et sans déformation de l’oreille.

 

novilift1

novilift2

 

Voir la fiche technique du lifting cervico-facial classique, avec tous les détails de l’intervention avant/pendant/après.

Voir les produits cosmétiques conseillés après un lifting pour prolonger les bénéfices l’intervention.

Toute reproduction interdite

Soyez le premier a commenter on "Scoop, le lifting sans cicatrice débarque !"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'authorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.