Chute de cheveux et confinement

Chute de cheveux et confinement

Mais non, ce n’est pas le Covid-19 !… Si les cheveux tombent comme des feuilles mortes, c’est parce que : 

 

C’est le printemps !

Vous vous rappelez qu’on perd tous nos cheveux aux intersaisons ? Eh bien, nous y voilà …

La chute saisonnière est liée à la variation de la luminosité et à son retentissement sur les hormones qui contrôlent la croissance des cheveux.

On a certes plus de lumière qu’à l’automne (l’autre période critique pour les cheveux), mais on sort de l’hiver. Ce changement de cycle est suffisant pour nous déplumer. « En fait, ce sont tous les cheveux fatigués de l’hiver qui sont en phase télogène et vont bientôt repartir bientôt en phase anagène, la phase de croissance. La chute dure en général 4 à 6 semaines » indique le Dr Jonathan Fernandez, chirurgien plasticien spécialiste des greffes capillaires.

 

LIRE AUSSI  : Comment prendre de sa peau de confinée ? 

LIRE AUSSI : J’ai chopé le Covid-19 ! 

 

C’est le confinement !

Sans soleil, sans exercice et avec une alimentation qui laisse à désirer (les pâtes et le riz, ce n’est quand même pas Byzance), l’organisme tourne au ralenti. Une raison supplémentaire qui explique la chute des tifs.

La solution ?

  • S’offrir une cure de trois mois de gélules pour les cheveux (type Forcapil Hair Activ d’Arkopharma, Oenobiol Fortifiant), qui sont blindées en vitamines du groupe B. « En revanche, la biotine – ou vitamine H ou vitamine B8 -, qui est la plus importante pour la croissance du cheveu, est sous-dosée dans ces produits. Je conseille donc d’y associer une cure de trois mois de biotine. C’est d’ailleurs ce nous faisons systématiquement au cabinet lors les séances de mésothérapie sur le cuir chevelu », indique le Dr Fernandez. Grâce à cela, vos cheveux repousseront moins filasses. Vérifiez quand même, si vous prenez d’autres compléments alimentaires, que ces derniers ne renferment pas déjà les vitamines en question, histoire de ne pas charger la mule.
  • S’exposer 15 minutes 3 X par semaine au soleil, à la fenêtre de son salon, c’est toujours bénéfique pour doper la croissance des désespérés.
  • Masser son cuir chevelu pour stimuler la microcirculation et l’apport en nutriments aux cellules du cheveu, avec un petit produit aux huiles essentielles tonifiantes par exemple, comme le Complexe 5 de René Furterer.

Massage anti-chute du cuir chevelu

Technique d’automassage du cuir chevelu René Furterer

 

 

Toute reproduction interdite

Cet article vous a été utile ?





6 Commentaires on "Chute de cheveux et confinement"

  1. Leblond -trouche claude | 4 avril 2020 at 9 h 13 min | Répondre

    Merci pour la technique de massage. J’ai un lichen plan du cuir chevelu et malgré les vitamines j’ai du mal a conserver en bonne santé ceux qui ne tombent pas . Pourriez vous donner des conseils pour cette problématique svp ,car je connais plusieurs personnes dans mon cas ,et nous sommes désemparées par le manque d’information concernant cette maladie .MERCI pour vos lettres tellement utiles .Claude

    • Bonjour, je suis désolée, je ne suis pas médecin, je ne peux répondre avec précision à cette question. D’autant que mon site traite principalement de questions esthétiques. Je pense que la réponse se trouve néanmoins dans un traitement suivi des corticoïdes. Seul un dermatologue pourra vous aider. Merci de me lire et bonne continuation.

  2. merci pour ton article je suis extrenement angoisée par la perte de mes cheveux depuis le deconfinement donc ca me rassure !

    • Ravie d’avoir pu aider ! 🙂

    • Malheureusement c’est bien le COVID qui fait tomber les cheveux plus que de la normale. Ce phénomène avait été signalé Pour la grippe espagnole dans un article de cairn info : la grippe espagnole dans les journaux français de l’époque. J’en suis victime actuellement et j’ai perdu mes cheveux à 70 %

      • Bien désolée pour vous 🙁 Les dermatologues nous ont signalé que beaucoup de personnes avait perdu leurs cheveux durant cette période. Toutefois, tous n’étaient pas atteints par le Covid. Merci pour votre témoignage. Bon courage et bonne récupération.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'authorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.