Esthétique du front : les gestes qui changent tout

la chirurgie du trop grand front ou du trop petit front

On n’aime pas toujours la forme de son front. Certaines le trouvent trop étroit, d’autres trop haut. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a des solutions pour rattraper cela !  

Idéalement, la surface du front correspond au tiers de la hauteur du visage. Soit, une distance entre les sourcils et la lisière des cheveux comprise en moyenne entre 5 et 7 cm.

Agrandir le front

Le petit front est la marque des fonceuses, dit la morphopsychologie. Mouais …  Il fait surtout le visage tassé et  durcit le regard. Mais à moins de s’épiler comme au Moyen-Age (ce qu’on ne vous conseille pas. Imaginez un instant la repousse …), comment y remédier ? Le laser ? Forget. On doute que le résultat soit très naturel. D’ailleurs, Kim Kardashian herself a essayé et le regrette. Un lifting du front ? Il peut permettre de gagner jusqu’à 1, 5 cm de hauteur. Mais cette intervention est surtout réclamée par les femmes d’âge mûr, gênées par leurs rides ou la chute de leurs sourcils. Quoi d’autre ? Le Botox ! Quelques points dans le muscle occipito-frontal qui tapisse toute la surface du crâne et hop et on peut gagner en quelques minutes, jusqu’à 1 cm ! Pour bien comprendre l’astuce : un peu d’anatomie. Le muscle occipito-frontal est composé de deux parties, séparées au milieu par une membrane : l’une frontale, qui va des sourcils jusqu’à la partie haute du front. Et l’autre occipitale, qui recouvre la partie arrière du crâne. « On relaxe d’abord le front, comme on le fait classiquement pour traiter les rides, avec une dizaine de points sur toute sa surface. Ensuite, on pique à 2 cm à l’intérieur des cheveux, sur toute la largeur. Cela paralyse alors le muscle frontal très haut et permet à la partie postérieure, qui est restée puissante, de faire basculer la ligne chevelue vers l’arrière, comme une casquette » indique le Dr Vladimir Mitz, chirurgien plasticien. Pour obtenir des résultats durables, le médecin repique ensuite à un mois. Puis, tous les six à huit mois. Le prix : 600 €.

front trop petit injection de toxine botulique pour agrandir 

Raccourcir le front

Un grand front participe à la beauté du visage. Il concentre la lumière et lui apporte un maximum d’éclat. C’est peut-être pour cela que l’on dit que les gens qui en sont dotés sont intelligents … Mais point trop n’en faut. Un front démesuré casse l’harmonie. « Certaines jeunes femmes souffrent beaucoup de cette disgrâce qui les vieillit avant l’heure et elles sont prêtes à tout pour y remédier » indique le Dr Gérald Franchi, chirurgien plasticien. La solution passe par une chirurgie d’abaissement du cuir chevelu, une intervention pratiquée seulement par une petite poignée de spécialistes en France, dont les résultats sont époustouflants. Sous anesthésie générale, le spécialiste pratique une incision de chaque côté de la tête, au-dessus des oreilles, entièrement cachée dans les cheveux. Il remonte à la verticale jusqu’aux golfes temporaux (les deux extrémités arrondies du front) puis poursuit son geste d’un golf à l’autre, à la limite entre les cheveux et le front, dans un mouvement en zig-zag qui préserve l’aspect naturel de la ligne d’implantation. Il décolle ensuite la peau jusqu’au au sourcil et vient quadriller le muscle (qui est incisé verticalement, puis horizontalement tous les centimètres), pour l’affaiblir et créer une fibrose cicatricielle qui va lisser joliment le front (ce dernier l’est déjà à priori, puisque l’intervention se pratique le plus souvent sur des femmes jeunes, mais c’est une astuce pour le conserver ainsi durant de longues années). Enfin, le chirurgien supprime une bande de peau pour diminuer la hauteur du front, puis suture. Aucun cheveu n’est rasé. Ceux sectionnés au niveau de la cicatrice conservent leurs bulbes en profondeur et repousseront après 3 mois. L’intervention dure 1 h 30 environ. Les suites : un front et un cuir chevelu cartonnés pendant quelques jours. Evidemment, la zone est gonflée. Des bleus peuvent être présents, aussi. Demandez une frange à votre coiffeur pour masquer tout cela, en attendant que la cicatrice soit entièrement masquée après 6 mois. Le prix de cette intervention démente : 7000 €.

chirurgie d'abaissement du front

chirurgie d'abaissement du front cicatrice invisible

Cicatrice complètement invisible après 6 mois

Toute reproduction interdite

Soyez le premier a commenter on "Esthétique du front : les gestes qui changent tout"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'authorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.