Perdre de la graisse avec Onda Coolwaves, le nouvel appareil minceur 2019  

Perdre de la graisse avec Onda Coolwaves, le nouvel appareil minceur

La chasse aux bourrelets et à la cellulite a commencé ! Dans la série des appareils qui permettent de « mincir sans chirurgie », il y a maintenant une machine qui fait fondre les cellules graisseuses grâce aux micro-ondes. Les premiers résultats semblent très prometteurs !

Chaque année, de nouvelles machines de remodelage corporel, soit-disant toutes plus miraculeuses les unes que les autres, sortent sur le marché. On vous a déjà parlé de la technologie Emsculpt de BTL Aesthetics qui brûle les graisses tout en tonifiant les muscles (elle existe aussi maintenant chez l’allemand Zimmer Medizin Systeme, à des prix paraît-il, t-il plus abordables). Mais dans la grande famille des ondes électromagnétiques, il faut aussi compter désormais sur la technologie Onda Coolwaves du fabricant de lasers Deka.

Onda Coolwaves : comment ça marche sur le gras et la cellulite ? 

Les pièces à main du système génèrent des micro-ondes spéciales à 2, 45 GHz, qui sont fortement absorbées par les molécules de graisse. « Elles accélèrent le métabolisme des cellules graisseuses « qui « transpirent » jusqu’à disparition », explique la brochure. En gros, la membrane des cellules est détruite, puis les acides gras libérés sont pris en charge par les macrophages (les cellules « éboueurs » de l’organisme) et éliminés progressivement par l’organisme en 2 à 3 mois.

A qui s’adresse cette technique amincissante à base de micro-ondes ? 

Celles qui ont une surcharge graisseuse localisée au niveau du ventre, des flancs, des cuisses ou des bras et/ou de la peau d’orange ainsi qu’un léger relâchement cutané (la chaleur des micro-ondes stimule aussi la synthèse de nouvelles fibres de collagène). L’appareil permet aussi le traitement du double-menton.

Comment se déroule une séance de Onda Coolwaves ?

De la vaseline est appliquée sur la zone à traiter. La machine calcule l’énergie qu’elle va délivrer en fonction d’une surface prédéterminée par le médecin, par exemple une zone de 15 cm X 15 cm. Le médecin se saisit alors d’une des deux pièces à mains mises à sa disposition (« traitement superficiel»,  jusqu’à 7 mm sous la peau, pour la réduction de la « peau d’orange » et le raffermissement cutané ou « traitement profond », jusqu’à 12 mm, pour atteindre la couche graisseuse), et l’applique sur la peau, avant de la déplacer un mouvement en zig-zag. Le contact est froid. Un système préserve l’épiderme et le derme de la chaleur délivrée par les micro-ondes, pendant toute la durée de la session. Mais du coup, le traitement est très, très confortable (j’ai testé). On ne ressent absolument aucune sensation de chaleur désagréable, comme avec d’autres technologies (surtout quand on traite la graisse profonde. La chaleur est un peu plus perceptible quand la pièce à main cible la surface). Et il n’y a pas de risque de brûlures. Un signal sonore avertit le médecin lorsque le traitement est terminé (en moyenne après 10 minutes), il peut alors démarrer celui d’une autre zone de 15 cm X 15 cm.

Y a-t-il des contre-indications au traitement anti-cellulite par micro-ondes ?

Rien à part les pathologies dermatologiques évolutives.

Quelles sont les suites du traitement amincissant Onda ?

Aucune et c’est bien là, l’avantage. La peau n’est même pas rose. Une douce sensation chaleur envahit la zone traitée pendant une trentaine de minutes après la séance. Quatre séances espacées de 3 à 4 semaines sont préconisées. Le résultat apparaît au fil des séances. Dès la seconde, on perçoit déjà l’effet sur la tonicité cutanée. En revanche, pour une vraie efficacité « minceur », il faut attendre la 3 ème, voire la 4 ème.

Quel est le prix des séances de Onda ? 

A partir de 80 € la zone de 15 cm X 15 cm. Pour l’intérieur des cuisses, comptez par exemple 450 € la séance ; les bras : 250 € ; le ventre : 300 €.

Quel spécialiste consulter pour ce traitement minceur ? 

Un médecin esthétique, un dermatologue.

Notre avis sur Onda Coolwaves :

Les médecins ne disposent pas d’un recul suffisant pour cerner avec précision les indications du traitement. Pour l’heure, l’appareil semble donner des résultats comparables au laser hyperthermique Sculpsure qui, lui aussi, est une méthode prescrite pour les surcharges graisseuses localisées assorties d’un léger relâchement cutané. Mais il a un avantage sérieux sur ce dernier : il n’est absolument pas douloureux. Les séances sont rapides, ne laissent aucune marque sur la peau et n’entraînent pas de sensation de gêne (on peut les programmer facilement à l’heure du déjeuner et reprendre immédiatement son travail après). Les premiers patients rapportent des résultats particulièrement convaincants à l’intérieur des cuisses (lorsque ces dernières présentent un aspect gondolé notamment) et l’intérieur des bras. « En revanche, l’appareil semble moins performant, pour l’instant, chez les patients minces, avec une graisse très fibreuse au niveau de la culotte de cheval », indique le Dr Christian Deperdu, médecin esthétique.

Pour le ventre, la cryolipolyse semble offrir une efficacité supérieure (si on n’est pas comme moi, claustro au point de ne même pas pouvoir envisager un bourrelet coincé dans un applicateur). Mais en cas de relâchement associé, l’appareil est très intéressant. Rien n’interdit de toute façon d’associer les techniques. « C’est même la tendance actuelle car aucune machine ne garantit à elle seule un résultat 100 % satisfaisant », conclut le Dr Deperdu.

Plus d’infos sur www.thecoolwaves.com

 

 

Toute reproduction interdite

Cet article vous a été utile ?





2 Commentaires on "Perdre de la graisse avec Onda Coolwaves, le nouvel appareil minceur 2019  "

  1. Bonjour Linh,

    Est-ce que c’est douloureux ? Est-ce qu’on a des bleus pendant quelque temps ?
    Je vous remercie,
    Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'authorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.