La vérité sur les machines qui sculptent le corps sans effort

Tout sur les machines qui sculptent l corps sans effort

Depuis l’an dernier, c’est le maxi-buzz autour de cette nouvelle génération d’appareils de stimulation musculaire dont s’équipent tous les médecins esthétiques dans le coup pour sculpter et dessiner les corps. Efficaces ? Pas efficaces ? Le point avec un médecin du sport. 

Les appareils muscleraient le corps, mais le délesteraient aussi de ses graisses parasites, amélioreraient la posture, … Des promesses alléchantes. Mais sont-elles bien réelles ?  C’est ce que nous avons voulu vérifier auprès de Patrick Baquaert, médecin du sport, physiologiste de l’effort et par ailleurs médecin chef de l’IRBMS, Institut de Recherche du Bien-Etre de la Médecine et du Sport Santé.

 

QUE PENSER DE TOUS CES NOUVEAUX APPAREILS DE STIMULATION MUSCULAIRE ?   

Dr Patrick Bacquaert : Ces machines ne remplacent pas le sport et n’apportent aucun bénéfice à l’organisme, comme la diminution des maladies cardio-vasculaires, du diabète, de l’hypertension et en général l’amélioration du bien-être physique. La seule chose qui est visée ici, c’est l’esthétique, le gain musculaire en vue d’une silhouette mieux dessinée. Mais encore faut-il, comme avec le sport, entretenir la contractilité musculaire. Sinon, elle se perd au fil du temps. Donc faire ses 4 séances et s’arrêter là, ce n’est pas suffisant.

 

LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES SONT-ELLES VRAIMENT EFFICACES SUR LE MUSCLE ?

Dr Patrick Bacquaert : Le principe n’est pas différent de celui de l’électrostimulation, qui est connu depuis la nuit des temps. Tous ces appareils (quelle que soit la forme d’énergie qu’ils utilisent : courant électrique d’intensité variable, ondes électromagnétiques focalisées de haute intensité, champs magnétiques pulsés, etc) stimulent l’excitabilité neuromusculaire, c’est à dire les capacités contractiles du muscle. Donc oui, ça fonctionne.

 

LE RESULTAT SUR LE MUSCLE PEUT-IL VARIER D’UN APPAREIL A UN AUTRE ?

Dr Patrick Bacquaert : Certainement car toutes les machines n’exploitent pas la même énergie. On peut très bien imaginer une source qui pénètre plus profondément le muscle, diminue son temps de réaction et favorise un gain musculaire plus rapide.

 

LES FABRICANTS DE CES MACHINES DE STIMULATION MUSCULAIRE AVANCENT EN EFFET UN TRAVAIL INTENSE ET UNE EFFICACITE RAPIDE …

Dr Patrick Bacquaert : C’est possible. Néanmoins, on obtient aussi de très bons résultats avec de longues séances d’électrostimulation. Toutefois, avec les ondes électromagnétiques focalisées de haute intensité, qui sont plus pénétrantes, il semblerait que l’on puisse atteindre une intensité plus forte sans éprouver de sensations épidermiques désagréables.

 

LES APPLICATEURS POSES A MÊME LA PEAU OU A TRAVERS LES VETEMENTS, ÇA CHANGE QUELQUE CHOSE ?

Dr Patrick Bacquaert : le contact direct avec la peau stimule pleinement le réflexe myotatique, c’est à dire que l’on agit à fois sur les récepteurs musculaires, les récepteurs sensitifs de Golgi et les récepteurs proprioceptifs. Le travail est plus complet. Sur les vêtements, c’est plus problématique car on ajoute une barrière à la transmission de la stimulation. Dans ce cas, le résultat est certainement moindre et il faudra peut-être faire plus de séances.

 

FAUT-IL OBLIGATOIREMENT ATTEINDRE UNE INTENSITE MAXIMALE PENDANT LES SEANCES DE TRAVAIL MUSCULAIRE POUR ETRE EFFICACE ?

Dr Patrick Bacquaert : Non car chacun possède sa propre sensibilité à la douleur qu’il convient de respecter. Il ne faut jamais attendre le seuil douloureux, l’effort doit être progressif, autrement on risque de provoquer une tétanisation des fibres musculaires, de ressentir des douleurs résiduelles et même de présenter, comme le sportif, des lésions musculaires. L’idéal serait, comme après le sport, de faire quelques étirements et de prendre une douche bien froide après la séance, pour éliminer tous les points de contractilité, les micro-saignements inhérents à tout entraînement musculaire.

Cristal Fit de Deléo

JUSTEMENT, CERTAINS FABRICANTS AVANCENT PAS OU PEU DE COURBATURES AVEC CES MACHINES, EST-CE POSSIBLE ?  

Dr Patrick Bacquaert : Je pense que tout muscle qui travaille en se contractant, ce qui est le cas avec ces machines, produit des déchets et même présente des micro-saignements qui sont à l’origine des sensations de type courbatures. Si vous n’avez rien ressenti c’est peut-être en raison d’un travail musculaire trop faible en réponse à la stimulation appliquée.

 

TOUT LE MONDE PEUT-IL DEVELOPPER UNE MASSE MUSCULAIRE IMPORTANTE AVEC CES APPAREILS DE BODY-SCULPTING ?

Dr Patrick Bacquaert : Nous possédons tous un potentiel physique déterminé qui est souvent inexploité en raison d’une trop grande sédentarité mais ce potentiel est aussi génétiquement prédéterminé, selon le nombre de fibres musculaires lentes et rapides que vous recevez à la naissance, et leur répartition dans le corps. L’effort transforme les cellules musculaires dormantes en cellules musculaires actives. Toutefois, si le capital en fibres est insuffisant, la prise de muscles le sera aussi. Voilà pourquoi tout le monde ne peut pas se transformer en  « Musclor » et que, du coup, certains trichent avec des régimes hyper-protéinés et la prise d’anabolisants.

 

CES NOUVEAUX APPAREILS DE STIMULATION MUSCULAIRE COMPORTENT-ILS DES RISQUES ?  

Dr Patrick Bacquaert : Oui, les risques de l’électrothérapie en général. Il ne faut pas utiliser ces appareils sur des personnes équipées de disposititifs électroniques (pacemakers, défribrillateurs cardiaques …), sur les femmes enceintes, d’autant que l’on ne connaît pas encore les risques d’une exposition aux ondes électromagnétiques sur le fœtus, et les éviter sur les membres ayant subi un traumatisme récent (entorse, luxation, déchirure musculaire …) ou souffrant de douleurs chroniques (tendinites, arthrose ou œdèmes …). Les appareils sont aussi déconseillés en cas de troubles de la coagulation et de maladies de peau. Attention également à ne pas abuser des séances, en particulier sur les bras. Il y a un risque de rupture tendineuse secondaire si le muscle qui est sollicité devient trop puissant.

 

CE TRAVAIL MUSCULAIRE PEUT-IL ENTRAINER AUSSI UNE PERTE DE GRAISSE ?  

Dr Patrick Bacquaert : c’est un travail en anaérobie c’est-à-dire explosif, soit sans l’oxygène apportée par la respiration. La machine ne mobilise pas les graisses, comme avec un sport d’endurance. On ne va pas donc perdre sa bouée sur le ventre. Mais on tonifie le corps en réalisant un gainage « artificiel ». Avec un entraînement sportif en complément, on peut donc remodeler joliment sa silhouette.

 

LES FABRICANTS DE CES APPAREILS DE STIMULATION MUSCULAIRE AVANCENT AUSSI UNE AMELIORATION DE LA POSTURE, EST-CE POSSIBLE ?  

Dr Patrick Bacquaert : Je ne pense pas que cette allégation soit scientifiquement démontrée. Pour qu’il y ait un effet au niveau postural, il faut entraîner à la fois les muscles agonistes et antagonistes, ce qui n’est pas le cas de ces machines. Par exemple, si l’on fait travailler les abdominaux, il faut aussi activer les muscles para-vertébraux, dans le dos. Se fabriquer des tablettes de chocolat n’améliore en rien la posture. Cela peut même déclencher ou aggraver un mal de dos existant !

 

TOUTES LES MACHINES DE BODY-SCULPTING

EMSCULPT, BTL AESTHETICS

  • Appareil d’un fabricant de matériel médical tchécoslovaque, spécialiste des appareils de physiothérapie et bien réputé en esthétique médicale également. Inventeur de la technologie Body-Sculpting.
  • Bénéficie d’une homologation CE mais également FDA (dans l’indication tonification musculaire).
  • Des applicateurs communs pour le ventre et les fesses et des plus petits de forme incurvée, pour le travail des membres supérieurs (biceps, triceps) et inférieurs (mollets, cuisses des dames). Tous sont appliqués à même la peau.
  • Quatre programmes de 20 à 40 minutes, adaptés à chaque zone du corps, constitués de 3 cycles (phase progressive, phase maintenue et phase de relaxation), mais il est possible de les mixer pour optimiser ou non la perte de graisse.
  • 4 séances minimum programmées à 2-3 jours d’intervalle. Effets visibles 2 à 4 semaines après la dernière séance et qui vont crescendo.
  • Prix de la séance : 450 €. Mais, entre nous, rien ne vous empêche de négocier votre pack de 4 séances à un prix plus avantageux.
  • 2000 machines dans le monde, 47 en France à ce jour, liste sur www.emsculpt.fr

Mon ressenti de l’appareil : des contractions puissantes, intenses, plus que sur tous les autres appareils (on sent que ça bosse). Mais il m’a bien fallût deux séances avant de m’habituer aux sensations, à les accepter. Ici, mon compte-rendu des séances d’Emsculpt sur le ventre. Je trouvais le résultat relativement modeste à l’issue des 6 séances sur le ventre, mais depuis que je me suis délestée de 3 kilos, je le trouve nettement plus visible. J’ai deux lignes verticales bien apparentes, qui soulignent les grands droits, c’est canon. Donc, moins on est enrobé et mieux c’est, évidemment ! Là, mon compte-rendu sur le test Emsculpt bras et mollets (moins convaincants me concernant vu que j’avais une tendinite à un bras !).

 

CRISTAL FIT, DELEO

  • Appareil d’un fabricant de matériel médical français mais cette machine est d’origine coréenne.
  • Homologation CE
  • Mêmes applicateurs pour le ventre, les fesses, les cuisses, appliqués sur les vêtements. La société est en train de développer de plus petits applicateurs pour les bras.
  • 3 types de séances : « Endurance » qui travaille sur la résistance de la fibre musculaire mais sans forcément développer le volume, « Force » pour la prise de volume  et « HIIT » pour tonifier les fibres musculaires sans trop de prise de volume. Il est possible de combiner les séances en vue d’un meilleur résultat.
  • Avance une efficacité sur la composante graisseuse aussi
  • 4 à 6 séances recommandées à raison de 2 séances /semaine
  • Prix recommandés : 350 € la séance ; 1750 € le pack de 6 séances.
  • 35 médecins équipés à ce jour, liste sur www.deleo.fr

Mon ressenti de l’appareil : J’ai fait l’essai avec l’applicateur sur les vêtements, ce qui est un peu étrange mais j’avoue, très pratique pour une séance entre midi et deux. Je regrette juste que l’assistante ait monté l’intensité trop fort, trop vite. Du coup, j’ai un peu serré les dents pendant la séance, même si je ne suis montée qu’à 65 (sur une échelle d’intensité qui va jusqu’à 100). Mais paraît-il que plus on a de muscles et plus on peine à grimper. Ha, ha, ça doit être cela, je suis beaucoup trop musclée, en fait. C’est pour cela que je douille.

 

STIMSURE, CYNOSURE

  • Appareil d’un leader américain des lasers médicaux esthétiques, en réalité développé à la base par Zimmer, leader allemand de la physiothérapie
  • Homologation CE
  • Applicateurs semblables pour toutes les zones du corps, posés par-dessus les vêtements légers.
  • 4 programmes « Débutants », « Standard », «Professionnels » et «Haute intensité » et 4 programmes par région : abdomen, fesses, jambes, bras
  • N’avance pas de perte graisseuse
  • Durée de la session : 20 à 30 mn selon la zone travaillée.
  • 6 à 8 séances recommandées à raison de 2 séances/semaine, puis une séance d’entretien recommandée tous les 6 mois.
  • Prix de la séance : entre 200 € et 300 € selon les spécialistes
  • Trois centres médicaux équipés en France, renseignements auprès de marketingcfr@hologic.com.
  • Plus d’infos sur la technologie sur www.cynosure.fr

Mon ressenti de l’appareil : des contractions qui m’ont paru plus douces qu’avec tous les autres appareils, très confortables, donc bien pour les personnes sensibles. En même temps, je ne suis montée très haut (65 sur une échelle d’intensité de 100) non plus…

 

TESLA FORMER, ISKRA MEDICAL

  • Fabricant de matériel médical slovène spécialiste des champs magnétiques
  • Homologation CE
  • Travail sur toutes les zones du corps, avec un ou deux applicateurs identiques pour toutes les zones du corps, posés sur la peau ou sur les vêtements.
  • Seule machine à revendiquer entre 30.000 et 50.000 impulsions sur la zone, pendant 30 mn.
  • Programmes intégrant 10 à 20 séquences, avec des stimulations plus ou moins intenses, rapides, profondes selon les zones de traitement.
  • Programme « drainage lymphatique » possible en prime, avec les mêmes applicateurs
  • Protocole de 6 séances, espacées de 2 à 3 jours sur une période 15 à 20 jours.
  • Prix des 6 séances : entre 1200 € et 1400 €
  • Encore peu de machines en France (but work in progress). Renseignements auprès de : medilase01@gmail.com
  • Plus d’informations sur la technologie sur www.iskramedical.eu

Mon ressenti de l’appareil : Malheureusement, j’ai fait le test un jour où j’étais en plein jet-lag (9 h de décalage dans les pattes !), je n’étais donc pas très fraîche et, du coup, archi-sensible aux stimulations. J’ai couiné dès la première impulsion et atteint péniblement une vitesse de croisière de 30 (sur une échelle de 100). Donc, ne faites pas comme moi, allez faire vos séances les jours où vous êtes en forme pour ne pas les gâcher. J’ai trouvé super agréable en revanche le programme « drainage lymphatique » qui, pour le coup, tombait à pic après l’avion.

 

COOLTONE, ALLERGAN

Appareil américain. Pas encore disponible en France.

 

 

Toute reproduction interdite

Cet article vous a été utile ?

1 Commentaire on "La vérité sur les machines qui sculptent le corps sans effort"

  1. Bravo tu n as pas hésité à jouer les cobayes !!!! BIses

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'authorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.