Injections d’acide hyaluronique : gare au visage bouffi !

Trop d’acide hyaluronique dans le visage = une tête de hamster. Attention à la goutte de trop ! 

Le nouveau canon de beauté à Hollywood ? Le Chipmunk (petit rongeur rendu célèbre par les studios Disney) ! Toutes les stars, de Madonna, à Courtney Cox, en passant Courtney Love et même Tom Cruise, ont craqué sur sa bouille replète, et veulent la même !

chipmunk-seul

Avouez que c’est étrange, non ? Malheureusement, la tendance est aussi sur le point de contaminer l’Europe. Nous ne donnerons pas de noms, mais certaines de nos stars ont également bien enflé de la tête, ces derniers temps. La raison de tout cela ? La peur du lifting !

chipmunk-stars

Pourtant, un geste chirurgical bien conduit vaut mieux que dix tonnes d’un corps étranger dans les joues ! « Malheureusement, on ne convaincra jamais une femme qui a peur du lifting de passer sur le billard », se désole le Dr Robin Mookherjee, chirurgien plasticien. « Je leur explique malgré tout que le lifting reste un geste cutané. Ce n’est pas une chirurgie lourde comme la chirurgie cardiaque. Les risques existent bien sûr, mais essentiellement chez les fumeurs. Et non, on ne peut pas sortir du bloc avec un côté du visage plus lifté que l’autre ! ».

« Le problème de ces femmes, c’est qu’elles ne se voient plus… L’angoisse de vieillir les poussent à aller toujours plus loin. Mais une peau super-lisse et des joues potelées, ce n’est cohérent que sur un visage jeune », décrypte le Dr Thierry Michaud, dermatologue. La « baby face » sur une corps de vieille, ça ne le fait pas !

Le drame, c’est que le phénomène  « Chipmunk » gagne aussi maintenant la jeunesse (Lindsay Lohan, Miley Cyrus, etc.). La quête n’est pas de rattraper le temps perdu mais de se dessiner des pommettes « à la slave », summum de la beauté pour encore bien des femmes. « Là, on est dans une vraie transformation, c’est encore plus pathétique » analyse le Dr Thierry Michaud.

Chance pour tous ces « bouffis », avec les produits injectables « résorbables », tout disparaît du visage en 18 mois maxi ! Mais pendant ce temps là, qu’est-ce qu’ils sont moches !

 

LIRE AUSSI : Découvrez le « contouring » des stars : injections d’acide hyaluronique + make-up

 

Les conseils du Dr Thierry Michaud pour éviter la tête de lune 

  • Pas d’injections massives dans le visage en cas de relâchement cutané important. Dans ce cas, il n’y a pas à tortiller, c’est un lifting qu’il faut pour supprimer l’excédent cutané.
  • Jamais de « full face ». Même si le médecin identifie plusieurs corrections à faire sur votre visage, allez y mollo, une retouche après l’autre. Rendez vous à la première consultation avec une photo de vous prise 10 ans plus tôt et demandez à tendre vers cette apparence, en précisant que la correction ne doit pas se remarquer. Le médecin vous propose de finir la seringue ? « Non ! Merci ! » Ce sera toujours ça de moins dans les joues.
  • Uniquement des injections qui corrigent les signes de vieillissement générant des expressions négatives (sévérité, fatigue, tristesse, dégoût, etc.), en statique (visage au repos) comme en dynamique (visage en mouvement).
  • Pas de correction des sillons naso-géniens (rides qui encadrent le nez) avec une injection dans les pommettes. C’est un geste malheureusement très courant. « On n’injecte les pommettes que si ces dernières ont aussi fondu avec l’âge« , indique notre médecin. Autrement, dîtes : « non ! ».

 

LIRE AUSSI : Injection acide hyaluronique lèvres : comment avoir une bouche pulpeuse à la Kylie (Jenner) ?

 

Et maintenant quelques exemples de corrections réussies pour vous montrer que le beau travail existe aussi !

FEMMEBRUNEAVANTAPRES

FEMMEFRISEEAVANTAPRES

FEMMEBLANCHE AVANTAPRES

Homme Galderma avantapres

Toute reproduction interdite

Cet article vous a été utile ?

11 Commentaires on "Injections d’acide hyaluronique : gare au visage bouffi !"

  1. Pecerft answer! That really gets to the heart of it!

  2. Très drôle et très réaliste ! Hélas, les Chipmunks semblent avoir travaersé l’Atlantique pour s’emparer des visages de nos célébrités. Inutile de citer des noms, on les connaît toutes. Et on les reconnaît au fait qu’on ne les reconnaît pas.

  3. «Les exemples de correction réussie »sont fake, on voit bien que les photos sont retouché, impossible d’arriver à ce genre de résultat

  4. BONJOUR ce qui pourrait prouver que les jolies photos avant/après soient retouchées est que sur la dame au cheveux blanc, le cou n’a pas été lifté or bizarre un visage très rajeuni sans lifter le cou, donc soit le chirurgien a oublié (ce qui me parait quand même bizarre) soit celui qui a retouché les photos a oublié de retoucher le cou. En tout cas c’est difficile de vérifier toutes ces photos avant/après tant que comme vous dites vous n’étiez as à la prise de vue, mais soyons optimiste et il y a des interventions très réussies et celles ci on n’en parle pas, c’est bien connu qu’on ne parle que du négatif en géneral.

    • Bonjour, merci pour votre commentaire. Mais alors là, pour le coup, je ne vois pas en quoi c’est truqué car il ne s’agit pas d’une chirurgie du visage mais d’une injection d’acide hyaluronique qui se fait en quelques minutes en cabinet. Pour retoucher le cou, en revanche, il faut passer au bloc ! Les injections ne sont pas suffisantes pour cela. Ce qui explique le décalage …

  5. Je suis aussi convaincue que le meilleur injecteur d’acide hyaluronique ne pourra jamais obtenir un résultat aussi bluffant.Avec ces photos avant après vous vendez du rêve ,en tant que « spécialiste » de médecine esthétique vous devriez éviter d’entretenir de telles illusions.Dommage,Je trouve vos articles intéressants en général…

    • Bonjour. Merci pour votre commentaire. Mais personnellement, je ne vends rien. Je suis journaliste et prodigue une information que je m’efforce de rendre aussi juste et fidèle que possible. Il est très difficile de trouver des photos pour illustrer les sujets. Je fais ce que je peux avec ce que j’ai. Désolée de ne pas être à la hauteur de vos attentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'authorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.