Savez-vous pourquoi votre visage est asymétrique ?

Savez-vous pourquoi votre visage est asymétrique ?

On a le visage asymétrique, ça tout le monde le sait. Mais personne ne s’était jamais posé la question du pourquoi. Un chirurgien esthétique nous livre ses étonnantes découvertes, avec un impact direct notamment sur la façon de réaliser les liftings.

 

« Lorsque les gens se prennent en selfie, instinctivement, ils présentent toujours à l’appareil le côté le plus photogénique de leur visage. Par exemple, toi, c’est lequel ton côté le plus photogénique, tu penses ?…»  me questionne le Dr Marc. Moi : « Le droit ». Lui : « Bingo ! On a tous un côté plus flatteur que l’autre. Pourquoi ? C’est là tout l’objet de mes récentes recherches». Moi : « Ah, bigre … Raconte …».

L’asymétrie, elle est présente chez tout le monde, y compris les animaux ! Examinez la tête de votre chat ou de votre chien ou même de votre canari et vous verrez que lui aussi a un côté plus sexy que l’autre (si, si).

« L’homme de Cromagnon présentait déjà cette asymétrie. Il avait des orbites carrés et l’un était plus petit que l’autre. Chez Lucy, aussi d’ailleurs » rapporte le médecin qui a étudié des centaines de crânes de primates et d’humains, pendant des années.

« Quand on est chirurgien plasticien, généralement toute l’attention se focalise sur l’analyse des tissus mous : la peau, la graisse et les muscles qui sont les structures sur lesquelles on travaille lorsqu’on réalise un lifting. Mais personne n’a jamais pointé l’importance de l’os dans un visage. Or elle est primordiale puisqu’elle conditionne la façon dont les tissus mous vont se relâcher. Je pense que si l’on prenait davantage en considération le tissu osseux quand réalise un lifting, le résultat offert au patient serait encore plus naturel » explique le spécialiste.

 

Sur tout visage, il y a un côté enfant et un côté adulte

Plus le visage est symétrique, plus il est esthétique. Mais il ne faut pas qu’il le soit complètement non plus, autrement c’est la tête de monstre assurée. Lire ici : Asymétries du visage : faut-elles rectifier ?

Il y a toujours un côté plus mignon que l’autre dans un visage, que le Dr Divaris appelle  « le côté enfant ». Les traits y sont plus fins, plus harmonieux. C’est celui où le volume osseux est le moins important.  Toutefois, les tissus mous étant moins soutenus, ce côté accuse malheureusement davantage le vieillissement. C’est donc aussi celui qui demandera à être le plus corrigé, en esthétique. Il faudra par exemple davantage le remplir si on recourt à des injections d’acide hyaluronique.

Le « côté adulte » est le côté le plus rond, le plus massif. Celui que l’on évite, en général, de présenter face caméra, mais c’est aussi celui qui résiste le mieux au temps ! C’est donc, de façon étonnante, le côté qui demandera le moins de corrections esthétiques. Quoiqu’il en soit, des deux côtés, le visage se squelettisant (s’émaciant) au fil des années, les reliefs osseux se feront plus présents, ce qui soulignera encore plus les asymétries du visage.

 

Douze signes d’asymétrie sur tous les visages !

Qu’aperçoit-on du côté « enfant », par exemple ?

Le crâne est plus étroit, le front plus fuyant. « Du coup, lorsque je réalise une greffe capillaire, j’explique toujours au patient : « De ce côté-là, Monsieur, je vais être obligé d’allonger la ligne frontale d’un centimètre supplémentaire par rapport à l’autre côté, pour respecter la symétrie » explique le Dr Divaris.

Marc me regarde et me dit : « Tu vois, toi par exemple, tu dessines ta raie capillaire à gauche. C’est parce qu’instinctivement, tu cherches à masquer le côté le plus fuyant de ton front, le côté droit, avec tes cheveux ». Aaah bon ?! Je n’avais jamais étudié le pourquoi de la raie à gauche, mais là, j’en reste coite …

Parmi les autres détails visibles : une narine plus étroite que l’autre, une paupière supérieure plus avachie (rapport au volume osseux plus petit d’un côté), un sillon nasogénien plus marqué …

Du côté « adulte » en revanche, on observe souvent un front plus bombé, une joue plus proéminente, … « En chirurgie, je pourrais par exemple suggérer à ma patiente de supprimer  un petit peu plus de boule de Bichat du côté plus joufflu, pour sculpter davantage le visage » indique le Dr Divaris.

Evaluation selon sens vertical des proportions du visage 

 

Les conséquences des découvertes sur l’asymétrie du visage sur la réalisation d’un lifting

« Très souvent, les patients me disent : Docteur, s’il vous plaît, ne tirez pas trop mon visage ». Je leur réponds toujours : « Tirer n’est pas un problème. C’est l’axe dans lequel on le fait qui peut en être un » rapporte Marc Divaris.

Du côté « enfant », le visage est plus fin. L’axe de traction au cours d’un lifting doit donc être oblique tandis que du côté « adulte », le bas du visage est plus massif, la mâchoire plus développée. L’axe doit être plus horizontal. Il faut impérativement, pour procurer un résultat au patient qui respecte fidèlement son anatomie, tracter les tissus mous selon deux axes, pour respecter les volumes osseux du visage.

C’est là tout le secret d’un lifting réussi, selon le chirurgien. Ce qui ne veut pas dire que si les deux côtés du visage sont ascensionnés selon le même axe que le résultat sera complètement raté. Actuellement, tout le monde ou presque opère de cette façon. Mais disons qu’il serait bon, au regard des ces découvertes, d’adapter la technique. Interesting, non ?

 

L’expert

Dr Marc Divaris

 

Toute reproduction interdite

Cet article vous a été utile ?





Soyez le premier a commenter on "Savez-vous pourquoi votre visage est asymétrique ?"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'autorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.