6 techniques éprouvées pour affiner et raffermir les bras chez le médecin

les solutions médicales pour affiner, raffermir et lisser les bras

On les oublie souvent, nos bras. Mais dès qu’ils comment à s’épaissir ou à ramollir, c’est panique à bord ! On n’ose plus les montrer, on a des difficultés pour s’habiller … No stress, la médecine esthétique sait comment leur redonner fière allure.

Les bras potelés

L’arrière du bras est toujours un peu plus fort chez la femme, la graisse servant de protections aux nerfs et aux artères. Mais quand il s’épaissit vraiment, qu’on ne peut plus mettre de débardeurs ou qu’on peine à enfiler les manches de ses chemises et ses vestes (ce qui arrive rapidement aujourd’hui avec les coupes étroites), le truc finit par sacrément miner le moral. Les solutions pour retrouver des bras fins et fermes à la Lara Croft ?

  • La cryolipolyse

Cette méthode de destruction des bourrelets graisseux par le froid donne d’excellents résultats sur les patients jeunes lorsque la peau est encore tonique. « Attention en revanche sur les sujets plus âgés, le résultat peut manquer d’homogénéité du fait du relâchement cutané. A étudier donc en fonction de chaque cas », indique le Dr Dominique Boineau, dermatologue. Consultez ici notre fiche technique sur l’intervention et l’article la cryolipolyse, ça marche à tous les coups ? et cryolipolyse : tout ce qu’il faut savoir pour obtenir un beau résultat.

  • La liposuccion

Cette intervention chirurgicale est indiquée lorsque l’épaisseur du tissu graisseux est très importante. Consultez ici la fiche technique de l’intervention.Toutefois, si la peau est fortement distendue, le geste devra être complété par un lifting des bras.

 

Les bras fripés, relâchés

Le problème provient du relâchement cutané, d’autant plus inévitable que la peau intérieure du bras subit de plein fouet l’action de la gravité. « Il faut faire attention à ne pas prendre trop de poids et éviter le yo-yo. Ne pas trop s’exposer au soleil aussi, bien hydrater sa peau et dès 35 ans, user et abuser des laits corps à base d’acide de fruits pour stimuler le renouvellement cellulaire et la tonicité de la peau », conseille le Dr Christine Chivilo, médecin esthétique. Cela n’évitera pas la chute avec les années, mais limitera l’aspect froissé de la peau. Si vous avez les moyens, n’hésitez pas à vous offrir en supplément des techniques de stimulation dermique chez le médecin. L’action est plus profonde, elles permettront de remettre la peau légèrement en tension, à condition de ne pas s’y prendre à un âge trop avancé (autrement la peau perd ses capacités de régénération).

  • La radiofréquence 

Cette machine qui délivre une chaleur autour de 42 °C dans les tissus profonds stimule la production de collagène et d’élastine, donc la tonicité cutanée. Les résultats sur cette zone du corps ne sont pas dingues, soyons honnêtes, mais ils améliorent tout de même un peu l’aspect de la peau. Consultez ici la fiche technique de l’intervention et écoutez notre podcast sur la chaleur qui raffermit la peau.

  • Le remaillage avec des fils coréens

Cette technique consiste à insérer des fils chirurgicaux très fins sous la peau qui vont lui servir de « tuteurs » et relancer la production de collagène et d’élastine. Elle peut donner de très bons résultats dès lors que l’on pose un nombre suffisant de fils et qu’on intervient sur une peau encore tonique. « Jusqu’à 45 ans, cette dernière répond très bien. Pour la remailler, j’entrecroise des fils lisses et des torsadés. Le résultat dure facilement une année, à condition de poser au moins trente fils par bras. Passés 55 ans, la peau est beaucoup plus marquée. J’ajoute des fils crantés aux deux précédents et je conseille une retouche à six mois » indique le Dr Christine Chivilo. A partir de 1200 € les 2 bras, 600 € la retouche. Pour en savoir plus sur cette technique, lisez ici notre sujet sur le remaillage aux fils PDO.

Patiente de 60 ans, résultat à 3 mois

  • Des injections d’un produit de comblement (type Radiesse)

Ce produit à base de microsphères d’hydroxylapatite de calcium s’adresse aux bras amaigris des femmes de plus de 50 ans, avec une peau fine et fripée. C’est un inducteur tissulaire : il a la particularité de stimuler la production de collagène. L’action de comblement est plus progressive qu’avec l’acide hyaluronique « Je dilue le produit avec du sérum physiologique pour une meilleure intégration dans les tissus puis je l’injecte sur toute la surface interne des bras. En sortant de la séance, on obtient  20 à 30 % du résultat. Puis ce dernier s’amplifie au cours des semaines suivantes, pour être optimal à 2 mois. La peau du bras apparaît alors plus ferme, dense et lisse » indique le Dr Jean-Marc Adda, médecin esthétique. Comptez 900 € pour les deux bras.

  • Le lifting des bras

C’est la solution proposée lorsque le relâchement de la peau est important. Cette intervention très demandée après 50 ans, offre souvent une grande satisfaction. Toutefois, elle laisse des cicatrices visibles qu’il faut pouvoir assumer. Comptez entre 4000 et 6000 €. Consultez ici notre fiche technique.

2 Commentaires on "6 techniques éprouvées pour affiner et raffermir les bras chez le médecin"

  1. bravo!

    Mais à partir d’un certain âge il faut peut être penser aux manches ballons!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'authorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.