Une peau jeune et belle tout l’été : suivez nos conseils dermato !

Au soleil, les besoins de l’épiderme changent. Chaleur et rayons UV surtout, le mettent à rude épreuve. Il chauffe, rougit, se déshydrate. Les conseils d’une spécialiste pour garder une peau canon tout l’été et ne pas rentrer fripée ! 

 

« CLEANER » SA PEAU AVANT LES VACANCES

Vous n’avez pas l’intention de vous déshabiller sur la plage avec une peau parsemée de petites mochetés dermato, si ? Allez vite, dégommez moi tout ça :

  • Varicosités

Si vos jambes en sont couvertes, c’est quand même plus élégant de les faire enlever. Mais il faut programmer la séance un mois avant le départ, pour ne pas risquer les marques au soleil. dLes eux options possibles : microsclérose ou Nd Yag. En général, le choix de la méthode dépend des habitudes du spécialiste.

  • Molluscum pendulum

Ce sont ces horribles petites excroissance de chair qui se développent sur le cou, sous les bras ou les seins … Elles se dégomment facilement d’un coup de laser C02. Vous pouvez consulter votre dermato pour ça, jusqu’à une semaine avant le départ.

  • Grains de millium

Des petits grains blancs dispersés sur le visage et sur le cou.Il suffit de percer avec une aiguille pour les extraire. Là aussi, on peut les liquider jusqu’à une semaine avant le départ.

  • Adénomes sébacés

Une petite tumeur bombée, creusée au centre. Elle s’élimine facilement au laser. L’intervention laisse une petite croûte. A faire donc au moins quinze jours avant l’exposition au soleil.

  • Verrues seborrhéïques

Ces petites excroissance rondes ou ovales de couleur noire ou brune prolifèrent sur le visage, le dos, les épaules, la poitrine … Elles se retirent avec un petit geste chirurgical. A prévoir au moins un mois avant les vacances pour laisser le temps à la peau de cicatriser.

  • Pityriasis Versicolor

Ces taches blanches sont dues à une levure (le Malassezia) et apparaissent sous l’influence d’une transpiration abondante, d’un excès de sébum…  Le dos, le thorax, les bras peuvent être touchés. « Si vous y êtes sujets, faites un shampooing corporel à base de kétoconazole, avant le départ en vacances, puis un second à votre retour » conseille le Dr Isabelle Rousseaux, dermatologue.

  • Rides

« Vous pouvez faire vos injections de Botox jusqu’à une semaine le jour J. Mais pour l’acide hyaluronique, mieux vaut prévoir un délai d’au moins deux à trois semaines. L’exposition sous une chaleur intense est toujours susceptible de modifier la molécule, de la faire durcir, c’est donc plus prudent», met en garde la spécialiste.

 

LIRE AUSSI :  Préparer la peau au soleil : les astuces des dermatos pour éviter taches, rides et déshydratation.

 

REUNIR L’ESSENTIEL DE LA TROUSSE DE TOILETTE  

La peau est tellement mise à rude épreuve en été qu’on peut la tartiner de beaucoup de choses. Mais moi qui ai l’habitude de voyager, j’ai conscience qu’on ne peut pas toujours emporter sa salle de bains en vacances. A fortiori quand on part loin. Alors, la base, ce sont ces produit-là, auxquels vous pouvez greffer tous les autres selon les problèmes spécifiques de votre peau.

  •  Crème solaire. S’il n’y avait qu’un produit à emporter, c’est évidemment celui-là, parce que c’est la base de tout. Lire ici : La meilleure crème antirides ? Un écran solaire !). Si vous ne voulez pas vous encombrer, embarquez un écran SPF 50 qui fait visage et corps (Lait-Soin Solaire SPF 50 + Mixa Solaire Peau Sensible). Sinon, l’idéal, c’est de jouer avec plusieurs indices. Un SPF 50 le temps que la peau acquiert un bronzage, ensuite un 30 jusqu’au dernier jour des vacances. Ne descendez pas en dessous, si vous tenez à éviter rides, taches & co (vous bronzerez quand même, don’t panic). Pour les retouches en cours de journée (genre virées shopping ou déjeuners en terrasse), n’oubliez pas l’indispensable mini-spray solaire (Ambre Solaire Sensitive Brume Visage & Cou SF 50 de Garnier). Moi, je ne me déplace plus sans. Et je pschitte dos des mains et décolleté mille fois dans la journée pour éviter les taches.
  •  Après-soleil. En rentrant de la plage, il faut bien sûr hydrater la peau, qui est toute sèche et fripouillée. Vous pouvez utiliser un simple lait hydratant, mais l’ après-soleil a l’avantage de renfermer des antioxydants, bien utiles pour stopper la cascade de réactions inflammatoires qui se poursuit plusieurs heures encore après l’exposition. Privilégiez les formules visage et corps (type Lait Fraîcheur Après-Soleil de Nuxe) à nouveau, pour alléger la trousse de toilette.
  • Gélules solaires. On ne prépare jamais réellement une peau à subir des agressions. Néanmoins, on peut renforcer ses défenses, pour la rendre (un peu) moins vulnérable. « Je recommande toujours les gélules solaires, type Oxelio des Laboratoires Jaldes, un mois avant le départ et pendant toute la durée des vacances, ne serait-ce que pour la jolie couleur que les caroténoïdes donnent à la peau. Ainsi, on est moins tentée de s’exposer … » rapporte le Dr Rousseaux.
  • Nettoyant visage. Un produit est assez indispensable pour dissoudre la tonne de filtres solaires dont vous vous tartinez à longueur de journée. Habituellement, les dermatologues aiment recommander les produits à base d’AHA pour stimuler le renouvellement cellulaire, mais sur une peau qui prend le soleil, on évite. Prenez un nettoyant hydratant ou anti-âge plutôt (Crème Nettoyante Démaquillante Resultime).
  • Sérum hydratant. Je vous renvoie à un papier que j’ai déjà rédigé sur le sujet : La meilleure crème hydratante : celle que produit votre peau ! Pas la peine de « charger » la peau (qui transpire, en plus). Un sérum à l’acide hyaluronique super repulpant (style Plumper Shot de Filorga) et votre crème solaire par-dessus (qui est une crème hydratante en fait, à la base), ça suffit.

 

ADAPTER LA ROUTINE COSMETIQUE A CHAQUE PROBLEME DE PEAU 

  • Un coup de soleil ?

La première chose à faire est de rafraîchir la peau (stockez un brumisateur d’eau thermale dans le réfrigérateur, en prévision des petits bobos). Ensuite, d’appliquer un lait hydratant ou après-soleil (Idéal Soleil Baume de Secours Après-soleil de Vichy). Surtout aucune molécule irritante (du genre AHA). Et fuyez le soleil jusqu’à ce que la peau ait entièrement récupéré (en gros jusqu’à ce que la rougeur disparaisse), ce qui prend forcément quelques jours. Je sais, c’est cruel, mais c’est la seule façon de ne pas esquinter sa peau.

  • Des taches brunes ?

Ecran 50 obligatoire pendant toute la durée des vacances. Et si vous voulez vraiment faire les choses dans les règles de l’art, prenez un produit qui filtre en plus la lumière bleue (Anthelios Pigmentation 50 + de La Roche Posay, Sunlight Screen 50 + d’Eneomey), en gardant à l’esprit que vous vous exposez, plus vous augmentez le risque d’accentuer les hyperpigmentations. Le soir, vous pouvez appliquer une crème cosmétique dépigmentante, histoire de calmer les emballements des mélanocytes (Pigmentclar de La Roche Posay). Attention, pas de gommage en été. Un frottement trop énergique sur une peau dont les mélanocytes sont déjà bien excités peut favoriser l’apparition de taches. Si vous voulez conserver un bronzage éclatant, hydratez quotidiennement la peau, ça suffit amplement. Et gardez l’exfoliation pour la rentrée.

  • Des taches blanches ?

C’est le signe que vous avez grignoté tout votre capital soleil. La logique voudrait donc que vous ne vous exposiez plus du tout, en fait …

  • Des boutons ?

Que faire pour éviter l’explosion à la rentrée ? Appliquer soigneusement un écran solaire pendant toute la durée des vacances (IP 30 au moins, texture matifante) et le soir, traiter avec un soin à base d’AHA. Les peaux à imperfections sont les seules à y avoir droit en été, parce qu’on n’a pas trouvé mieux pour libérer les bouchons de sébum ! « Toutefois, mieux vaut ne pas dépasser une concentration de 8 à 10 %. Personnellement, j’aime bien le Tonique Lumière Lull » indique le Dr Rousseaux. « Lorsque l’acné est importante, je donne du zinc aussi, à raison d’une gélule de Rubozinc ou d’Effizinc par jour ».

  • Des rides ?

Pas de molécules irritantes quand on expose sa peau au soleil. Donc, pas d’AHA, de rétinol et à fortiori pas de vitamine A acide (la molécule anti-âge fétiche des dermatos). En revanche, faire le plein d’anti-oxydants (type Sérum 10 de Skinceuticals, que l’on glisse sous son sérum et son écran solaire, le matin), ça c’est un bon réflexe ! Si vous voulez compléter avec un anti-âge le soir, la vitamine C (Hyaluron Filler C Booster d’Eucerin ou Pure Vitamine C 10 Rénovateur Eclat de La Roche-Posay) est ce qu’il y a de mieux car elle stimule la fermeté de la peau et éclaircit en même temps les taches.

  • Des rougeurs, de la rosacée ?

Soleil et peau sensible ne sont pas bon ménage. Mais là, ce sont surtout les infrarouges (les rayons qui chauffent la peau) qui sont à redouter. La bonne idée, c’est donc d’avoir toujours un brumisateur d’eau à portée de main, pour la rafraîchir souvent (unique, avec son écran solaire, pour une peau toujours protégée : Brume d’Eau SPF 30 d’Uriage). Le soir, offrez à votre épiderme un masque froid (comme celui-là, à l’argile, très agréable car il ne « tire » pas : Masque Froid Purifiant de Galénic), il sera aux anges. Puis faites suivre de l’application d’une crème hydratante ou anti-rougeurs.

  • Des varicosités ?

Sur place, attention, la chaleur dilate les veines, donc aux abris, toutes ! En revanche, marcher dans l’eau de mer avant que la foule n’envahisse la plage ou en fin de journée, c’est super, ça stimule le retour veineux.

  • Des vergetures, une peau molle ?

Il est clair que l’exposition au soleil ne va pas arranger une peau qui manque déjà cruellement de collagène. Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire (= vous exposer le moins possible. En tous les cas, certainement pas aux heures les plus chaudes).

 

Toute reproduction interdite

Cet article vous a été utile ?

2 Commentaires on "Une peau jeune et belle tout l’été : suivez nos conseils dermato !"

  1. Super article ! Très complet.
    J’ai une question concernant le nettoyage des filtres solaires. Moi qui vais souvent à la plage et qui me tartine donc souvent de crèmes solaires, je me demandais si vous saviez quel type de produits étaient performants pour enlever les tonnes de filtres ? Lors d’une consultation chez Joelle Ciocco on m’avait parlé d’un double nettoyage avec des produits un peu lourd (genre crème lavante boreade). Dans la presse on lit souvent que seuls des produits Huile peuvent retirer les filtres qui sont liposolubles. Mais … qu’en pense l’Experte Beauté ? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'authorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.