Comment rendre les traits de son visage plus doux, plus féminins (ou plus saillants et masculins) ?

Comment rendre les traits du visage plus féminins (ou plus masculins) ?

On n’a pas toujours le visage qu’on veut ! Certaines femmes rêveraient d’avoir un visage plus fin, plus gracile, avec un nez en trompette tout mignon et un petit menton pointu. Certains hommes, d’un facies plus viril, avec des lignes saillantes. Eh bien, aujourd’hui, il est tout à fait possible de corriger cela ! Et même de s’offrir une transformation complète à la Caitlyn Jenner, si on veut !

 ADOUCIR, FEMINISER UN VISAGE

Qui cela concerne t-il ? Les femmes qui trouvent leur visage trop massif, leurs traits trop durs. Ce sont les mêmes qui disent : « Ah non, surtout pas de rouge à lèvres sur moi ! Sinon, on m’appelle Roger ». Elles ont par exemple un front très rectiligne, des sourcils bas, un nez un peu fort, une bouche fine, un menton proéminent …

« Tant que le visage est jeune et que ses contours sont parfaitement dessinés, ces détails peuvent donner du caractère. Mais en vieillissant, avec l’épaississement, le relâchement de la peau et l’empâtement de l’ovale ou inversement, le creusement du visage, cela peut rapidement basculer vers la tronche de mec. Pour féminiser à nouveau les traits, leur redonner de la grâce et de la séduction, il faut retravailler les courbes, affiner » résume le Dr Philippe Kestemont, chirurgien de la face et du cou.

Par exemple …

  • Un front trop rectiligne à la Terminator  

    On peut le rendre plus convexe, pour un look plus « poupée », avec une simple injection d’acide hyaluronique. A partir de 400 €

  • Des tempes trop creuses

    On les repulpe avec la même méthode, toujours dans le but d’adoucir les reliefs (400 €)

  • Des sourcils trop bas à la Greystoke  

    On les rehausse avec une injection de toxine botulique (Vistabel, Azzalure ou Bocouture, 350 €), si besoin complétée par un lifting temporal (pour ouvrir le regard) et une chirurgie supérieure des paupières (pour dévoiler à nouveau la paupière mobile), le tout pour 4000 €. « A partir d’un certain âge, pour retrouver la fraîcheur du regard, il ne faut pas hésiter à combiner les trois méthodes : j’injecte de la toxine botulique un mois avant la chirurgie pour mettre les muscles au repos. Ensuite je pratique ma chirurgie, puis je réinjecte la toxine botulique tous les six mois pour pérenniser le résultat » explique Philippe Kestemont.

  • Des paupières supérieures très creuses

On les remplit avec de l’acide hyaluronique pour ôter l’aspect « squelettisé », redonner de la douceur au regard (environ 500 €).

  • Un nez imposant  

On le corrige avec une rhinoplastie. « Il faut légèrement creuser l’angle entre le nez et le front et relever la pointe, éventuellement affiner la largeur du nez aussi », commente le Dr Kestemont. Environ 4500 €

  • Des pommettes très plates, qui ont fondu avec les années 

    Il suffit de les rehausser avec une injection d’acide hyaluronique (type Restylane Defyne) pour retrouver un visage plus sexy. A partir de 400 €.

  • Des lèvres trop minces  

On les repulpe avec une injection d’acide hyaluronique (type Restylane Kysse, entre 400 € et 800 €), en veillant à redessiner un bel arc de Cupidon (la partie en V au centre de la bouche) et un joli philtrum  (la fossette située entre la lèvre supérieure et le nez) aussi.

  • Des angles mandibulaires très marqués qui font le visage carré

On les adoucit avec une injection de toxine botulique. Souvent, le  problème provient d’une hypertonicité des muscles masseters. En diminuant leur force de contraction, le visage s’affine illico. Le problème provient d’une hypertrophie des glandes parotides. Mais dans ce cas là aussi, la toxine botulique fonctionne très bien ! En revanche, si c’est le relief osseux qui est en cause, il n’y a pas grand-chose à faire (si ce n’est se faire raboter l’os comme les Coréennes qui raffolent des petits visages  pointus).

  • Un menton un peu massif  

    On l’affine avec une injection d’acide hyaluronique volumateur. « J’injecte un bolus (une boule) de la grosseur d’une cerise au centre du menton et cela le rend tout de suite plus pointu », commente le Dr Kestemont (environ 400 €). Si ce dernier est très proéminent, on pourra le conserver tel quel. Car ce type de menton a son intérêt en prenant de l’âge : il préserve l’angle cervico-mentonnier et s’oppose au vieillissement du cou.

  • Un cou trop gras, trop épais  

    On l’affine avec une liposuccion associée, en cas de relâchement de l’ovale, à un lifting cervico-facial pour retendre joues, ovale et cou (entre 7500 € et 10000 €).

Fémininisation du visage d’une femme de 40 ans. 

Féminisation d’un visage de femme vieillissant 

Féminisation du visage d’un homme qui se rêvait femme

SCULPTER, MASCULINISER UN VISAGE

Cette demande intéresse principalement les hommes aux visages trop poupins ou trop graciles. « Ce n’est pas très fréquent mais j’ai quand même eu dans ma carrière quelques patients qui étaient gênés par leur nez en trompette. Ce défaut peut être congénital ou survenir après un accident ou une chirurgie ratée. Je leur ai refait un nez droit en procédant à une greffe de cartilage, prélevé dans la cloison nasale ou derrière l’oreille ». Comptez environ 4500 €. Des injections d’acide hyaluronique sont également possibles pour corriger ce genre de défaut mais les hommes préfèrent généralement les traitements à caractère définitif.

Du nez en trompette un peu « fifille » au nez droit

Autrement …

  • Un visage trop fin peut être corrigé par des prothèses en silicone placées au niveau des angles mandibulaires. Une chirurgie qu’a pratiqué Sylvester Stallone dans sa jeunesse, mais qui est peu répandue en France

  • Un menton trop petit ou fuyant qui donne un aspect enfantin au visage peut être rattrapé par la pose d’un implant (4500 €).
  • Un bas du visage et un cou empâtés de vieillie rombière peuvent être affinés avec une liposuccion, plus éventuellement un lifting cervico-facial. Cela redonne immédiatement de la définition aux contours et virilise le faciès.

LE CAS « BRUCE JENNER » A LA LOUPE

Quelles interventions cet ancien athlète  a t-il pratiqué pour obtenir le visage si fin et sexy de Caitlyn ?

Des injections en veux-tu en voilà. De toxine botulique d’abord, pour lisser les rides du front, relever le sourcil, affiner son visage trop carré, estomper les cordes platysmales (bandes verticales) au niveau du cou – qui sont toujours plus marquées chez les hommes. Le tout complété par des injections d’acide hyluronique pour arrondir les pommettes et rendre la bouche plus pulpeuse.

  • Plusieurs séances de laser ou de peeling pour lisser et affiner le grain de peau.
  • Un lifting temporo-frontal, pour rehausser ses sourcils trop bas.
  • Un lifting cervico-facial pour affiner et retendre le bas du visage.
  • Une chirurgie de la pomme d’Adam, pour fémininer le cou (elle consiste à meuler le cartilage thyroïde pour diminuer sa projection).
  • Plusieurs séances de laser d’épilation, pour venir à bout de l’ombre de sa barbe.

De l’athlète …

… à la femme sexy 

Quelles autres retouches lui conseillerait t-on aujourd’hui ?  

De combler ses paupières supérieures trop creuses avec de l’acide hyaluronique, pour féminiser encore davantage son visage.

De se faire injecter les lèvres plus souvent. Trop fines, elles ont tendance à faire ressortir sa vraie nature.

Toute reproduction interdite

4 Commentaires on "Comment rendre les traits de son visage plus doux, plus féminins (ou plus saillants et masculins) ?"

  1. Bravo.une fois de plus c’est très informatif, documenté et facile (amusant) à lire.
    Vite un autre sujet!!!

  2. Merci beaucoup, l’article est complet et informatif 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'authorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.