Comment vieillir avec grâce ?

Comment vieillir avec grâce ?

Il y a des femmes (et des hommes aussi !) qui vieillissent comme le bon vin. Plus beaux à 50 ou 60 ans qu’à 20 ans ! Et d’autres dont le visage s’est tellement transformé qu’ils sont méconnaissables dans le miroir. Comment vieillir comme les premiers plutôt que les seconds ? C’est ce que je suis allée demander à un chirurgien plasticien. Voici ses conseils, en 5 points.

1/Premier secret du visage qui ne change pas : surveiller son poids ! 

Oui ça, c’est vraiment le meilleur conseil qu’on puisse donner pour conserver un visage et une silhouette toujours intactes au fil des années (éviter qu’ils ne se décharnent ou ne s’alourdissent).  « L’idéal, c’est de ne pas trop s’éloigner de son poids de forme, dans un sens comme dans l’autre. Donc, je fixe la variation à moins de 5 kilos », met en garde le Dr Olivier Claude. Attention surtout aux périodes de grand bouleversement hormonal : grossesse, ménopause, particulièrement traîtresses. Lire ici : Accompagner les transformations physiques de la ménopause avec la médecine esthétique. Mais il n’y a pas que cela. L’hygiène de vie d’une façon générale, joue beaucoup dans la façon dont le  physique vieillit. Ce n’est pas un scoop, hein ! Rares sont les belles femmes de 50 ou de 60 ans qui ont eu une vie de bâton de chaise (ou alors, à un moment, elles y ont mis fin !). Bien dormir, apprendre à gérer son stress à coup de méditation ou de yoga …, fait donc partie des choses qu’il faut à soigner aussi si l’on veut rester frais et sexy longtemps. Il n’y a qu’à regarder la tête de nos présidents de la République après un mandat de 5 ans, pour se rendre des dégâts causés par une vie de préoccupations.

 

2/ Deuxième secret : soigner l’esthétique des dents et des cheveux !

Les dents sont un des points clefs du soutien du visage. C’est bêtise que de les négliger. S’il y en a quelques-unes de travers, c’est du reste le signe que les fondations ne sont pas parfaites. L’heure d’un petit traitement orthodontique est peut-être arrivée ? Quant, aux cheveux, inutiles d’expliquer à quel point ils comptent dans une allure juvénile. Si vous avez une matière pauvre ou un problème de chute (assez fréquent autour de la ménopause), il faut vous occuper du problème. La médecine esthétique a quelques solutions : mésothérapie, thérapies cellulaires

3/Privilégier les petites retouches esthétiques régulières au gros lifting 

Des petites corrections discrètes chez le médecin esthétique une ou deux fois par an valent mieux qu’un gros lifting qui signe inévitablement le passage chez le chirurgien. Toutes les célébrités qui adorent faire croire que le temps n’a aucune prise sur elles, excellent à ce petit jeu. « Aujourd’hui, on pratique des gestes en cabinet qui sont tellement puissants qu’ils permettent de différer de plusieurs années la chirurgie et de l’alléger aussi » explique le Dr Claude.

Si vous n’êtes pas une habituée des cabinets et que les gestes correcteurs vous effraient un peu, soignez a minima la qualité de la peau. C’est la base et c’est aussi ce que l’on regardera en premier chez vous. Nettoyage dermatologique pour éliminer les microkystes et les comédons, peelings pour rehausser l’éclat et estomper les taches, mésothérapie pour « nourrir » les cellules et repulper la peau déshydratée, etc. Enfin, toute la panoplie des soins de beauté du 21 ème siècle, j’en envie de dire … Après, pour celles qui souhaitent vieillir de façon plus « waou », on a tout ce qui suit plus bas.

 

LIRE AUSSI : Comment rendre les traits de son visage plus doux, plus féminins (ou plus saillants, plus masculins) ?

 

4/Identifier tôt les zones de faiblesse du visage pour freiner son vieillissement

Chacun a ses faiblesses au niveau anatomique. Il s’agit en fait de zones où l’ossature est peu développée. N’offrant pas un soutien suffisant aux tissus, ces derniers dégringolent avant l’heure. C’est particulièrement embêtant lorsque la faiblesse affecte les « piliers » du visage : les pommettes et le menton (le fameux « triangle de la jeunesse »). En présence d’un menton court ou effacé par exemple, on est certain que le bas du visage va s’alourdir dès que les tissus vont commencer à se relâcher. Quant aux pommettes plates, elles prédisent un regard qui va vieillir prématurément, avec sourcils tombants et paupières lourdes et un sillon nasogénien (ce vilain pli de chaque côté du nez qu’on déteste toutes) vite marqué.

La bonne idée, pour conserver les contours de son visage intactes le plus longtemps possible, c’est donc de s’offrir assez tôt (idéalement, dès la trentaine mais ça peut être plus tard) un bilan avec un spécialiste, qui va identifier les zones de faiblesse de votre visage et mettre en place un plan de traitement pour les consolider. C’est là, toute la clef pour un vieillissement plus harmonieux du visage. « Et on évitera aussi l’effet domino, c’est-à-dire le point de faiblesse qui en entraîne un autre et ainsi de suite » indique notre spécialiste. Alors, bien sûr tous ceux qui vieillissent joliment, n’ont pas recours à ces artifices. Mais c’est parce qu’ils sont chanceux et ont une bonne ossature à la base ! Dans le cas contraire, il n’y a qu’une solution : con-so-li-der.

Alors là, je sens déjà le : « Quoi, mais je ne veux pas qu’on me change le visage, moi ! ». Du calme. « Renforcer » ne veut pas dire « transformer ». L’idée derrière cela, c’est d’optimiser votre anatomie, vous offrir la meilleure version de vous-même. En aucune façon de gonfler votre visage ni de vous transformer en poupée Barbie.

Comment on fait cela ? Au moyen de simples injections d’un produit de comblement (l’acide hyaluronique) qui va se substituer à l’os manquant. Correction invisible assurée et effet fraîcheur garanti !

En attendant de mettre cela en pratique, vous pouvez étudier le visage de votre mère (ou de votre père, si vous êtes un homme). La façon dont il a traversé les années vous donnera déjà pas mal d’indices sur les points anatomiques qu’il serait potentiellement utile de renforcer chez vous.

 

5/ Estomper les expressions négatives qui durcissent le visage pour le garder toujours pimpant 

Un visage est toujours plus attractif quand les traits sont apaisés plutôt que crispés, vous en conviendrez. Le problème, c’est qu’en vieillissant, on a tous tendance à se transformer en petites sorcières … Et vous savez pourquoi ? Parce que toutes les émotions qui se lisent sur le visage résultent d’un jeu entre les différents muscles du visage qui se modifie au fil du temps.

Les « abaisseurs » qui expriment des émotions négatives (inquiétude, contrariétés, sévérité) prennent le dessus sur les muscles « élévateurs » qui, eux, manifestent des émotions plutôt positives (joie, étonnement…). Résultat : des rides pas franchement sympathiques, comme les deux verticales entre les yeux, s’installent de façon permanente. Le visage prend alors un aspect contrarié, triste, méchant, amer comme si, tout à coup, les muscles avaient pris le pouvoir sur nos émotions ! Faire la chasse à ces expressions négatives est donc une assez bonne idée pour conserver toujours une bouille sympathique et fraîche, sur laquelle les années et les soucis semblent n’avoir aucune prise.

Comment on fait ça ? Grâce à de simples injections toujours, de Botox (qui décrispe les muscles) et aussi maintenant d‘acide hyaluronique (un produit de comblement). C’est un peu technique, mais en gros les muscles du visage ne fonctionnent pas d’une façon optimale quand ils sont privés d’un bon soutien osseux. Donc, aujourd’hui, les médecins à la pointe commencent toujours par consolider l’ossature, comme on l’a vu plus haut, avant d’injecter le Botox. La correction des rides est infiniment plus durable.

Vieillir avec grâce ne passe cependant pas QUE par des soins esthétiques (ce serait grave sinon). Priorité à la joie de vivre, qui reste LE secret devant tous les autres pour conserver ad vitam une  belle tête de jeunet(te) !

Comment vieillir avec grâce ?

Un exemple de retouches qui rajeunissent ni vu ni connu le visage.

Injection de graisse dans les tempes, les paupières, les cernes et lifting du sourcil.

 

Toute reproduction interdite

Cet article vous a été utile ?





2 Commentaires on "Comment vieillir avec grâce ?"

  1. À nouveau un article très intéressant, concis, précis et bien documenté !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'authorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.