Fatigue oculaire et confinement

Fatigue oculaire et confinement

Des yeux qui piquent, grattent, rosissent ? Ils sont juste fatigués … Le point avec un ophtalmologiste pour avoir comment les retaper. 

On passe chaque jour au moins 5 heures sur les écrans. Alors, imaginez depuis le confinement, avec les toutes les réunions que l’on se tape sur Zoom et les séries que l’on s’enquille sur Netflix ! Du coup, on est assez nombreux, si j’en juge mon entourage, à se plaindre de yeux « explosés » le soir, de maux de tête, etc. Ce que l’on appelle couramment « fatigue oculaire ». « En fait, cette terminologie n’existe pas en ophtalmologie… Mais bon, ce que les gens désignent par là ce sont les sensations de picotements, de démangeaisons, de brûlures, de tiraillements derrière l’œil, qui peuvent aller jusqu’à des maux de tête aussi parfois ou des troubles de la vision, mais heureusement toujours passagers » explique le Pr Laurent Kodjikian, Président de la Société Française d’Ophtalmologie et Chef de Service Adjoint à l’Hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon.

Il s’agit du syndrome de l’œil sec. Quand on fixe son écran pendant des heures, on cligne moins souvent des yeux. Résultat : le film lacrymal ne se renouvelle pas correctement, l’œil est moins humidifié, ce qui provoque à la longue, une irritation de la cornée. Et les symptômes sont encore augmentés si on souffre déjà, à la base, de sécheresse oculaire, sachant que les facteurs déclenchants sont l’âge, la ménopause, le tabac, une forte climatisation, certaines maladies comme le syndrome de Gougerot-Sjögren (maladie auto-immune qui se manifeste par une sécheresse buccale, oculaire, vaginale).

 

QUELLES SOLUTIONS CONTRE LES YEUX SECS ? 

 

Faire des pauses régulières lors du travail sur écran 

« On ferme les yeux pendant 2 à 3 minutes, de temps en temps, cela suffit pour produire de nouveau des larmes », indique le spécialiste. Ça peut être toutes les demi-heures ou toutes les heures, tout dépend de votre sensibilité. Pour les enfants, on préconise des pauses plus fréquentes.

 

Recourir aux larmes artificielles  

Avant le travail sur écran, on introduit une à deux gouttes dans chaque œil (en vente sans ordonnance, en pharmacie) et on récidive dès que l’inconfort se manifeste à nouveau. Il n’y a aucune limite à l’utilisation du produit.

 

Diminuer la luminosité des écrans

Facile et efficace.

 

Utiliser des filtres anti-lumière bleue

La lumière bleue qui est très énergétique, peut, en plus d’être toxique pour la rétine et de perturber le sommeil, favoriser la fatigue visuelle. Passez en mode « Night Shift » sur votre I-Phone et votre ordinateur et ce dernier basculera automatiquement sur des couleurs plus chaudes, une fois la nuit tombée. Et à la première occasion venue, si vous portez des lunettes, équipez-les de verres anti-lumière bleue ou de verres teintés jaune.

Changer les LED de votre pièce de travail

La lumière jaune fatigue moins les yeux que la lumière blanche, même si les deux concentrent autant la lumière bleue.

 

Reprendre les exercices si vous sortiez d’une rééducation chez l’orthoptiste et que vous avez à nouveau des troubles de la vision 

C’est mon cas ! Il y a peine un an, j’ai terminé une rééducation pour traiter une insuffisance de convergence. Et depuis le confinement et l’utilisation excessive des écrans, bim, je vois à nouveau flou. « Dans ce cas, je conseille de reprendre les exercices que vous faisiez avec votre orthoptiste, à la fréquence à laquelle il vous les conseillait, jusqu’à amélioration des symptômes » conseille le Pr Kodjikian.

 

Oublier le yoga des yeux

C’est de la pure esbroufe !

 

LIRE AUSSI

J’ai chopé le Covid-19 !

Comment prendre soin de ma peau de confinée ?

Chute de cheveux et confinement

Poils et confinement 

Méditation et confinement: pour qui, pourquoi, comment ? Les explications d’un soignant

 

 

Toute reproduction interdite

Cet article vous a été utile ?

4 Commentaires on "Fatigue oculaire et confinement"

  1. Merci pour vos articles, toujours très intéressants. Confrontée à un problème d’esthétique malgré moi il y a plusieurs année, la chirurgie m’a aidé à passer un cap difficile. Alors merci pour votre travail.

  2. Je ne suis pas sûre que d’affirmer que ‘le yoga des yeux est de la pure esbroufe’ soit judicieux du point de vue de quelqun qui travaille à l’être! Ou alors c pas le cas. Mais seulement ‘le paraître est de la pure esbroufe’ de mon sentiment. Cordialement. Merci pour le blog:)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'authorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.