Une injection pour estomper les cernes pigmentaires, on y croit ?

Ces cernes fréquents chez les peaux mates et foncées, sont réputés difficiles à traiter. Mais un nouveau protocole de traitement à base d’acide hyaluronique et d’acide succinique est peut-être en train de changer la donne. Découverte. 

Ne crions pas victoire trop vite. En matière de cernes pigmentaires, comme je l’expliquais dans Docteur, j’ai les yeux cernés !, les médecins s’avouent très impuissants ! Et pour cause : quand le traitement est trop léger (les crèmes cosmétique anti-cernes dites « éclaircissantes », notamment), il est inefficace. Et lorsqu’il est trop puissant, il peut entraîner un rebond pigmentaire, avec le risque de cernes encore plus foncés ! Résultat : beaucoup préfèrent ne rien faire, plutôt que de mal faire. Mais depuis le début de l’année, un nouveau produit, de facture suisse, est entre leurs mains et les premiers retours sont plutôt encourageants. D’où mon envie de vous en parler malgré le recul, encore mince sur le sujet. « Je n’en suis qu’au début, mais disons que c’est une méthode très douce et peu risquée pour éclaircir ce type de cernes. Cela vaut donc le coup de l’essayer » rapporte le Dr Marie-Thérèse Bousquet.

Le produit en question s’appelle Xela Rederm. C’est un injectable, à base d’acide hyaluronique non réticulé et d’acide succinique (aux propriétés éclaircissantes), une combinaison qui semble donc être efficace pour atténuer les cernes marron, causés par un excès de mélanine.

A qui s’adresse ce produit injectable contre les cernes ? 

Uniquement aux cernes très pigmentés, sur des phototypes 3 (peau mate, méditerranéenne) à 5 (peau foncée).

Comment se déroule une séance de Xela Rederm ? 

Le médecin applique une crème anesthésiante puis injecte le produit en petites papules, (voir photo) espacées de 3 à 4 mm, le long de la paupière.

Et après l’injection des cernes ?  

Le temps de sortir du cabinet et les papules ont généralement disparu (parfois, elles peuvent persister quelques heures mais cela ne dépasse jamais 24 heures). Bien sûr, comme dans toute injection, un petit gonflement et des mini-bleus sont toujours possibles. Pas de panique, dans ce cas, tout rentre dans l’ordre en quelques jours. Le protocole est de 3 séances espacées de 2 semaines. Les résultats apparaissent généralement à l’issue des 3. Le cerne ne disparait jamais complètement (ce serait trop beau), mais il est généralement très éclairci. Si d’aventure, le résultat était un peu décevant, sachez que le produit existe en 3 dosages différents. Il est donc possible d’améliorer encore le rendu en cumulant les séances. En défroissant la peau, l’acide hyaluronique contribue de con côté à estomper les ombres, et donc par-là, à réduire aussi l’intensité du cerne. Le produit se réinjecte tous les 6 à 7 mois (3 séances aussi). Dans l’intervalle, vous pouvez utiliser un cosmétique anti-cernes à base d’actifs éclaircissants (type Dépiwhite Gel Contour de l’œil des Laboratoires ACM)  pour maintenir le résultat.

Quel spécialiste consulter pour un traitement des cernes pigmentaires ? 

Un médecin esthétique ou un dermatologue.

Quel est le prix d’une injection de Xela Rederm dans les cernes ? 

Autour de 200 € la séance

traitement des cernes bruns Xela Rederm

Pas de panique, les papules s’estompent très vite !

 

traitement des cernes pigmentaires avec cela Rederm avant/après

 

Toute reproduction interdite

Cet article vous a été utile ?





4 Commentaires on "Une injection pour estomper les cernes pigmentaires, on y croit ?"

  1. Merci pour les peaux mates

  2. Bonjour
    Le traitement efficace contre les poches sous les yeux, les tempes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'autorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.