Le nouveau trend du lifting thermique : Endolift, FaceTite, etc.

Le nouveau trend du lifting thermique : Endolift, FaceTite, etc.

C’est quoi, ça ? Un nouveau type de lifting « mini-invasif » qui utilise une source d’énergie interne pour retendre les tissus. Explications.

Utiliser la chaleur pour retendre les tissus est un principe que l’on connaît bien déjà. C’est celui notamment de certains lasers ou de la radiofréquence. Mais là, pour une grande efficacité, l’idée est de traiter le tissu de l’intérieur. Pour ce faire, deux méthodes : l’une est médicale, l’autre chirurgicale. Dans les deux cas, le geste est soft et s’applique aux relâchement cutanés débutants (= des bajoues naissantes, par exemple). J’en connais quelques-unes qui vont se dépêcher d’enfiler leurs lunettes, là …

 

LE LIFTING THERMIQUE MEDICAL (Endolift)

Il est réalisé grâce à l’Endolift: une fibre optique qui délivre une énergie laser (d’une longueur d’onde de 1470 nm) au seins des tissus, pour traiter le bas du visage, la zone sous-mentonnière.

Comment  ça marche l’Endolift ?

Concrètement, l’énergie laser (autour de 50 °C) émise au bout de la fibre est absorbée par l’eau contenue dans les tissus qui se rétractent, avec un bel effet de stimulation du collagène en prime. L’appareil a potentiellement aussi un effet sur la graisse. Toutefois, la lipolyse laser ayant été interdite par la Haute Autorité de Santé en 2011, les machines vendues aux médecins esthétiques ne sont pas paramétrées pour cela.

Le traitement est possible tous les types de peaux et tous les phototypes, hiver comme été. En revanche, si vous avez réalisé récemment une injection d’acide hyaluronique ou fait implanter des fils tenseurs résorbables, parlez-en à votre médecin. La chaleur du laser risque fort de les détruire …

Comment se déroule la séance d’Endolift ?

Plusieurs trajets en éventails sont dessinés au préalable sur le visage du patient, en fonction de son anatomie. Une fibre optique, à usage unique, est ensuite insérée (après une anesthésie au point d’entrée) sous la peau, dans la couche de graisse superficielle puis déplacée en de lents mouvements de va et vient, dans le sens opposé de la gravité. Des fibres de différents calibres (entre 0, 2 à 0, 6 mm de diamètre) peuvent être utilisées pour ce faire. La séance dure entre 30 et 60 mn.

La fibre optique promenée sous la peau : un vrai spectacle ! 

 

Ça fait mal l’Endolift ?

On ne va pas se mentir, le geste n’est pas hyper-agréable mais supportable. Les petits douillets peuvent réclamer une crème anesthésiante. « On ressent comme une petite décharge électrique à chaque tir mais ce n’est pas aussi douloureux que les HIFU. Surtout, il y a trois niveaux d’intensité. On adapte cette dernière en fonction de la sensibilité de chaque patient. Plus l’énergie délivrée est forte, moins il y a de passages, plus le traitement est rapide. Et inversement. Ce qui compte, c’est de ne pas dépasser le seuil d’énergie qui est fixé précisément pour chacune des zones », indique le Dr Jérôme Quézel-Guerraz, médecin esthétique, qui a déjà plus de 200 liftings thermiques à son actif. Une zone dangereuse à éviter cependant : le pli d’amertume (le nerf sous-mentonnier passant par-là, mieux vaut s’en écarter si l’on ne veut pas le léser).

Quels sont les contre-indications et risques éventuels de l’Endolift ?

Les contre-indications : la grossesse, l’allaitement, les maladies auto-immunes et les infections actives, les troubles de la coagulation, un antécédent d’injection d’un produit non résorbable dans la zone traitée, etc. Les risques : une paresthésie (engourdissement) si le nerf sous-mentionner a été un peu chahuté, pendant quelques semaines.

Quelles sont les suites de l’Endolift ?

Le plus souvent, pas grand chose. Parfois un œdème et une petite sensibilité cutanée qui traînent pendant quelques jours, voire des ecchymoses. Une seule séance est nécessaire. Le résultat durerait environ 3 ans (à voir …).

Quel est le prix d’un lifting du visage avec l’Endolift ?

Le tarif parisien pour le traitement de l’ovale, de la zone sous-mentonnière et du cou se situe autour de 1800 €. Il est plus raisonnable en province.

Un exemple de traitement avec l’Endolift sur le Dr Jérôme Quézel-Guerraz himself !

 

 

LE LIFTING THERMIQUE CHIRURGICAL (FaceTite, Renuvion, etc)

Chirurgical car les appareils ne sont mis entre les mains que des chirurgiens plasticiens. Néanmoins, ce lifting, comme le précédent, relève d’un geste mini-invasif, qui est pratiqué sous simple anesthésie locale, au cabinet du médecin ou au bloc. Il est préconisé dans les cas de relâchement débutant de l’ovale et du cou mais peut également être réalisé au cours d’un lifting pour compléter l’effet de retension cutané sur des zones qui ne sont pas prises en charge par la chirurgie (type, les sillons naso-géniens) et dans ce cas, le geste est pratiqué avant.

Le bénéfice est double : « skin tightening » ET lipolyse. Les appareils liquéfient la graisse, en même temps. Ils sont donc efficaces aussi sur de légers excédents graisseux, style un petit double-menton. « Mais attention à ne pas abuser de ce genre de traitement car les zones graisseuses participent aussi à la jeunesse du visage ! » met en garde le Dr Olivier Claude, chirurgien plasticien. Les diminuer, why not. Les éliminer, ce serait prendre le risque d’un visage émacié, qui ferait encore plus tapé (pas vraiment l’effet recherché …).

« Personnellement, j’utilise toujours le FaceTite après avoir proposé à mes patients des injections d’acide hyaluronique en profondeur, qui vont déjà rétablir la forme en cône inversé, qui est typique chez le visage jeune. Un bon point de départ. Ensuite, j’utilise le FaceTite mais à la dose minimale pour ne pas entraîner une réaction cicatricielle trop importante et une fragilisation du réseau vasculaire qui pourraient entraver la bonne réalisation d’un vrai lifting, plus tard » poursuit le spécialiste. Lire ici : Abus de médecine esthétique avant un lifting, attention !

 

Comment ça marche le lifting thermique du visage avec le FaceTite ou le Renuvion ?

L’énergie utilisée par le FaceTite est une puissante radiofréquence interne (jusqu’à 100 fois plus efficace qu’une radiofréquence externe). Mais pas de panique, la température (65°C à l’intérieur des tissus et 38 °C en surface) ainsi que la dose d’énergie sous la peau, sont contrôlées en permanence par une sonde thermique, pour éviter tout risque de brûlure. En prime, un système de « cut off » coupe l’alimentation dès que le chirurgien repasse sur une zone déjà traitée.

Concrètement, la peau est pincée entre deux bras, qui sont introduits sous la peau via des mini-incisions de 2 mm (2 de chaque côté du visage et une 1 le menton si l’on traite l’ovale et le cou). Ensuite, le chirurgien déplace son appareil en lents mouvements, en éventail. La chaleur coagule alors immédiatement la graisse et le collagène en présence, entraînant une rétraction des tissus et la stimulation d’un nouveau collagène, avec un bel effet lift à l’arrivée et des contours joliment redessinés.

Le Renuvion, lui, utilise une radiofréquence couplée au gaz hélium. Pour plus d’infos sur cette technique, lire ici : Les nouvelles liposuccions : vers un body plus ferme et sculpté

La séance dure environ 1 heure.

Voilà comment ça marche le FaceTite 

La peau est prise en sandwich entre deux bras (un gros, un fin). La radiofréquence circule entre les deux.

 

Quelles sont les suites du lifting thermique chirurgical ?

Les incisions ne nécessitent pas de points. Elles se referment d’elles-mêmes rapidement. Dans la majorité des cas, le visage est gonflé, la peau est sensible au toucher et présente des ecchymoses pendant quelques jours. L’idéal ? Prévoir le traitement un jeudi ou un vendredi matin pour être sortable le lundi suivant. Une ébauche de résultat est visible immédiatement après la séance mais pour vraiment s’extasier sur l’effet lift, il faut patienter 2 à 3 mois. Ensuite, ce dernier persiste plusieurs petites années (en général, suffisamment longtemps pour vous permettre de patienter jusqu’au vrai lifting).

 

LIRE AUSSI : Le lifting à 40 ans : pour ou contre ? 

 

Quels sont les contre-indications et les risques de ces techniques ?

Parmi les effets secondaires possibles : des paresthésies partielles pouvant entraîner une asymétrie du sourire pendant quelques semaines, des brûlures localisées et superficielles. Les contre-indications : le port d’un pacemaker, des troubles de la coagulation, un antécédent d’injection d’un produit non résorbable, tumeur cutanée récente sur la zone à traiter, etc.

Quel est le prix d’un lifting du visage avec le FaceTite ou le Renuvion ? 

Autour de 3000 €

Résultat d’un traitement avec le FaceTite

 

 

 

Toute reproduction interdite

Cet article vous a été utile ?





5 Commentaires on "Le nouveau trend du lifting thermique : Endolift, FaceTite, etc."

  1. Merci beaucoup je me demande toutefois si cela ne marche pas seulement pour dissoudre la graisse
    Pas facile de trouver un medecin qui pratique à Paris .
    Catherine

    • Bonjour. Non, le but de ces techniques est avant tout de retendre les tissus. Très facile de trouver de spécialistes avec une petite recherche sur internet. Sinon, contactez les sociétés qui vendent directement les appareils. J’ai mis les liens dans le papier, directement sous les noms 🙂

  2. Bonjour Linh, Je suis déçue … le Dr J.Quéziel est un peu loin de Paris !! des indices pour des spécialistes de l’endolift à Paris ?? Merciiii….

    • Désolée Patricia. EN tant que journaliste, je ne peux pas me permettre d’indiquer des médecins. Mais sur internet, en tapant Endolift ou Face Tite Paris, on trouve tout ce qu’on veut ! 🙂 Sinon, dans le papier, sous le nom des techniques, des liens renvoient vers les sociétés qui commercialisent ces machines. Elles sauront mieux vous renseigner que moi sur qui pratique quoi .

  3. Bonjour, suite à un lifting thermique qui est le Thermadas intralifting endodas qui a tout a fait le même principe que le FaceTite, j’ai eu une paralysie du côté gauche entraînant une asymétrie de la mobilité se la lèvre , je suis perdu je voudrai savoir si quelqu’un a eu la même expérience que moi pour en parler.merci

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'autorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.