Existe t-il des alternatives aux Botox, acide hyaluronique et fils tenseurs ?

Existe t-il des alternatives aux Botox, acide hyaluronique et fils tenseurs ?

Eh oui, certaines patientes exigent parfois du 100 % naturel ! Elles ne veulent ni Botox, ni produits de comblements, ni fils tenseurs … Mais ce n’est pas grave, il y a toujours, en cherchant un peu, d’autres façons de faire.

Certaines d’entre-vous me disent parfois : « Chez moi, le Botox, ça ne marche pas » ou « Ah non, l’acide hyaluronique, jamais ! C’est un corps étranger, je n’en veux pas ! » ou encore « Les fils tenseurs, j’ai essayé, ça ne tient pas … ». Est-ce à dire qu’elles peuvent faire une croix sur la médecine esthétique ces femmes-là ? Bah oui, un, peu … Mais pas sur la chirurgie, en revanche, qui a de belles solutions alternatives à proposer.

Alors bien sûr, qui dit « chirurgie » dit bloc. M’enfin, on est au 21 ème siècle. Ce n’est pas la guerre des tranchées non plus …  Les interventions dont je vais vous parler sont connues depuis des décennies. Elles font partie du patrimoine, si je puis dire. La jeune génération des chirurgiens les a peut-être oubliées, voire jamais pratiquées. Mais elles ont des atouts qui incitent certains à les réutiliser et avec bonheur tant les résultats peuvent être gracieux.

Les explications d’un grand chirurgien, le Dr Vladimir Mitz

 

L’alternative chirurgicale au Botox

Certaines patientes sont particulièrement rétives envers le Botox. Elles ne sont pas du tout en phase avec cette idée de « paralyser » transitoirement leurs muscles. D’autres, se plaignent de maux de tête (alors que le Botox est indiqué pour traiter les migraines) ou trouvent que le résultat est décevant ou ne dure pas très longtemps.

Lire ici Pourquoi ne Botox ne marche pas sur moi ?

« Du coup, pour traiter les rides du front, j’ai remis au goût du jour une ancienne technique, le lifting endoscopique, mais sans endoscopie ! » indique le Dr Vladimir Mitz. Pour rappel, le lifting endoscopique est une technique qui consiste à réaliser un lifting sans ouvrir complètement le front mais en introduisant via de mini-incisions, une  petite camera qui va permettre de suivre sur écran tous les gestes du chirurgien en direct. L’intervention proposée par le Dr Vladimir Mitz en conserve le principe mais sans utiliser la caméra.

Elle consiste, via 2 petites incisions de 2 cm en forme de V, réalisées à la hauteur de la queue des sourcils, mais bien cachées dans les cheveux, à décoller, à l’aide d’une lame coudée à 45 °, toute la peau du front, pour aller cisailler les muscles frontaux et les muscles corrugators situés entre les sourcils (ceux responsables des fameuses « rides du lion »). « Tous les centimètres, sous contrôle digital, pour éviter de percer la peau, on réalise une petite entaille dans le muscle » décrypte le spécialiste. L’intervention (assez longue, toutefois. Elle dure 1 h à 1 h 30) est indiquée aux patientes aux fronts très ridés et avec des rides du lion marquées, sinon à toutes celles (même jeunes) qui ont une peau épaisse et se plaignent de rides frontales profondes. « Le résultat dure entre 2 et 5 ans, mais la moyenne est plutôt de 4 à 5 ans », indique le Dr Mitz. Les suites : un front très gonflé pendant 15 jours et plus ou moins de bleus autour des yeux (prévoir des lunettes de soleil), mais il n’y a ni pansement ni contention et les fils de suture sont résorbables (ils tombent d’eux-mêmes après quelques jours).

Prix du lifting du front sans endoscopie : 2500 € (soit environ le prix de 6 injections de Botox).

 

Les alternatives chirurgicales à l’acide hyaluronique 

La première solution consiste à prélever de la graisse sur une zone replète du corps et à la réinjecter dans les rides ou les zones creusées du visage. Cela s’appelle le Microfat. Je vous en ai déjà parlé dans ce papier : Remplir mes rides avec de la graisse, c’est possible ?

« La graisse est une excellente solution. Cependant, elle pose deux difficultés principales : une partie du tissu greffé se résorbe après quelques semaines et le résultat d’un côté à l’autre du visage n’est pas toujours très régulier. La greffe de fascias est une autre alternative qui peut être proposée au cours d’un lifting » explique le Dr Mitz. Cette intervention consiste à réutiliser des bandelettes d’aponévrose ou de SMAS (structures qui ont été supprimés au cours du lifting), pour créer une épaisseur et venir ainsi combler des sillons nasogéniens, repulper des lèvres ou regonfler des pommettes, et ce d’une façon totalement naturelle et définitive (aucun risque de se retrouver avec une bouche de canard !). Un « up-cycling » de soi, en quelque sorte. Tellement tendance !

« Pour les sillons nasogéniens par exemple, pour ne laisser aucune cicatrice, on passe par l’intérieur du nez puis on crée un tunnel pour y glisser la bandelette qui est placée entre le derme et le muscle orbiculaire. Pour les lèvres, on incise au coin de la bouche puis, idem, on introduit deux bandelettes, que l’on superpose, pour remplir toute la surface de la lèvre et on referme avec deux petits fils résorbables » explique le Dr Mitz. Et ne croyez pas que le travail soit grossier. On arrive même, avec cette technique, à redessiner joliment un arc de Cupidon (la partie en V de la lèvre supérieure). Les suites : un gonflement pendant une semaine et possiblement des bleus. Mais comme vous êtes déjà marquée par le lifting … Durée de l’intervention : 45 mn de plus qu’un lifting.

Prix des injections de graisse dans les rides : Entre 1200 € et 3000 € selon le nombre de sites injectés

Prix de de la greffe de fascias : ajouter 1000 € au prix d’un lifting (en moyenne 10.000 à 12.000 €)

 

Pour plus d’informations sur le lifting en général, lire ici : Quel lifting pour moi ? 

 

L’alternative chirurgicale aux fils tenseurs 

La grande critique faite aux fils tenseurs, c’est qu’ils ne durent pas très longtemps (à peine quelques mois), a fortiori si la peau est déjà bien relâchée. Je vous en avais déjà parlé il y a quelque temps, avec le Dr Vladimir Mitz d’ailleurs aussi, il existe une solution alternative : le micro lifting biplan. Attention, rien à voir avec le « mini lift» dont on rebat les oreilles ici et là et qui donne de piètres résultats. Non, là, c’est un vrai beau micro lifting. Toutes les explications ici : Micro lifting : une alternative aux fils tenseurs plus durable.

Prix du micro lifting : entre 5000 et 7000 €

 

L’expert

Dr Vladimir Mitz

 

Toute reproduction interdite

Cet article vous a été utile ?





Soyez le premier a commenter on "Existe t-il des alternatives aux Botox, acide hyaluronique et fils tenseurs ?"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'autorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.