La médecine anti-âge ou comment rester jeune toute sa vie

Vieillie belle et en forme grâce à la médecine anti-âge

La médecine anti-âge est une nouvelle spécialité qui pour objectif de vous aider à vieillir le mieux possible, à rester beaux, jeunes et en forme jusqu’au dernier souffle. Intrigués ? 

Dans les années qui viennent, vous n’entendrez parler que de cela car c’est la nouvelle discipline médicale à la mode. Et pour cause : 26 millions de Français ont plus de 50 ans, soit 1 Français sur 3. En 2050, il y a aura deux fois plus de personnes âgées de plus de 50 ans qu’à l’heure actuelle, trois fois plus de personnes âgées de 75 ans et cinq fois plus de personnes âgées plus de 85 ans ! Ce sera un monde totalement « silver ». Alors, autant dire que le « bien vieillir » est devenu une préoccupation majeure dans notre société.

Pourquoi, je vous parle de cela, alors que mon sujet de prédilection sur Le Journal De Mon Corps, c’est la médecine esthétique ? Eh bien, tout simplement parce qu’il ne sert à rien de faire des injections, des peelings et des liftings, … Bref, de bichonner l’enveloppe, si à l’intérieur, le corps est tout pourri. En revanche, si la machine fonctionne de façon optimale, alors il y a de grandes chances pour que cela rejaillisse à l’extérieur : une plus belle peau, de plus beaux cheveux, etc.

La médecine anti-âge est donc parfaitement complémentaire de la médecine esthétique (et de toutes les autres médecines, du reste). Mais si c’est l’esthétique votre obsession, vous pouvez interroger un médecin anti-âge sur les mesures concrètes à prendre pour améliorer l’état de votre peau, par exemple. Sa réponse sera très différente de celle du médecin esthétique. Les résultats seront moins rapides à venir, mais seront plus durables ! « Je commencerais par prescrire un bilan des acides gras, pour vérifier que l’alimentation est bien adaptée aux besoins de la personne. Et vérifierais si tout fonctionne bien également au niveau digestif. Une belle peau, c’est avant tout le reflet d’un bon système digestif » explique Claude Dalle, l’un des pionniers mondiaux de la médecine anti-âge et Président de la Société Française de Médecine anti-âge.

De plus en plus de spécialistes commencent à se former au sujet (en dehors des médecins morphologues et anti-âge qui ont déjà une certaine polyvalence): les médecins esthétiques, les généralistes, les gynécologues, les endocrinologues …, à vrai dire un tas de praticiens que la prise en charge globale du patient intéresse. Car tous se rendent bien comptent que la médecine traditionnelle, qui offre une réponse uniquement curative, n’est plus la solution. La médecine anti-âge est précieuse car c’est une médecine globale qui joue la carte de la prévention. Plus que le symptôme, c’est la cause du mal, qui l’intéresse. Son objectif n’est ni plus ni moins que de réduire la morbidité, nous permettre de vivre en bonne santé le plus longtemps possible. « Je l’appelle la médecine des 5 P : elle est à la fois personnalisée, préventive, participative, prédictive, positive » résume Claude Dalle.

 

LIRE AUSSI : Compléments alimentaires anti-âge : c’est bon pour ma peau ? 

 

50 ANS, L’ÂGE DE TOUS LES RISQUES

Prédictive ?? « Oui, car le médecin anti-âge peut prédire les pathologies auxquelles vous risquez d’être confrontés dans les 5 à 10 ans : Alzheimer, maladies cardiaques, diabète, cancers …» indique le Dr Claude Dalle, véritable Mme Irma de la médecine. « Heureusement, il est possible, grâce à des mesures d’hygiène de vie simples, de modifier l’expression des gènes afin de réduire ces facteurs de risques » rassure t-il.

La base de la longévité, c’est une alimentation saine, sans alcool ou très peu, zéro tabac, un sommeil de qualité, une activité physique quotidienne (30 mn par jour suffisent), et super important aussi, conserver une silhouette toujours mince.

« Il est capital de s’astreindre à cette hygiène passé cinquante ans, car c’est l’âge où tous les métabolismes s’enrayent et que le risque de maladies augmente » poursuit le spécialiste. « Il est notamment très important de réviser le contenu de son assiette, qui doit être équilibré, varié mais frugal. Le gourmand avant 50 ans, ce n’est pas grave. Après, cela devient très problématique » explique Claude Dalle. Aux hommes qui nous lisent, manger de la viande tous les jours par exemple, ce n’est pas bon. Cela vous fait courir des risques cardiaques et augmente la probabilité de certains cancers.

Sachez que si vous êtes en forme à 50 ans, il y a de grandes chances que vous le restiez dans vingt ans. En revanche, si votre état de santé est préoccupant à 50 ans, alors attention …

En France, cela va peut-être vous étonner, mais l’espérance de vie en bonne santé n’est que de 64,1 ans chez les femmes et de 62, 7 ans chez les hommes.

Certains pensent que leur bonne génétique les protègera des maladies. Mais elle n’est impliquée que pour 25 % dans la longévité. Les 75 % restants sont la résultante du mode de vie.

 

COMMENT SE PASSE UNE CONSULTATION DE MÉDECINE ANTI-AGE ? 

Votre état de santé est passé au crible : vos antécédents médicaux, ceux de vos parents, de vos grands-parents, de vos frères et sœurs, … Et l’on vous pose mille questions aussi sur l’état actuel : avez-vous des allergies ? Etes-vous souvent malade ? Avez-vous un sommeil de qualité ? Etes-vous stressé ? Comment vous alimentez-vous ? Comment vous sentez-vous actuellement ? Vous plaignez-vous de quelque chose ? Et des questions surprenantes aussi : amenez-vous vos vêtements à nettoyer chez le teinturier ? Allez-vous à la piscine ?

Après ce questionnaire extrêmement poussé sur votre petite personne, le médecin examine votre corps. Et là encore, rebelote, tout est passé à la loupe : l’état de votre peau, de vos ongles, de vos cheveux, de votre pilosité, de vos muscles, de vos dents, etc. Pourquoi ? Parce que lui aussi parle bien sûr. Par exemple, des cheveux fins peuvent signaler un déficit en hormone de croissance, des sourcils pauvres, un problème de thyroïde, des cassants, un déséquilibre en nutriments ou en hormones, etc.

La consultation dure 1 h à 1 h 30, à l’issue de quoi, vous ressortez avec un premier bilan de vos facteurs de risques, des conseils pour mieux gérer stress, sommeil, alimentation, et si besoin une prescription de médicaments (traitement de la ménopause, de la thyroïde, etc.) et/ou de compléments alimentaires et d’examens médicaux qui permettront d’aller plus loin encore dans l’investigation (a minima des examens de sang et des urines, mais ce peut-être aussi un bilan du stress oxydatif, des acides gras, une mesure de l’intolérance alimentaire …). Alors qu’un médecin généraliste étudie traditionnellement dix ou vingt paramètres, un médecin anti-âge en passe au crible plus d’une centaine.

Le médecin vous revoit lors d’une deuxième consultation pour commenter les résultats des examens et recadrer si besoin, la prescription. Puis, il vous refixe un rendez-vous trois à quatre mois plus tard, afin de voir comment vous vous êtes adapté. A ce stade, votre confort de vie devrait déjà être bien amélioré. Une consultation par an permettra ensuite d’assurer un bon suivi. A noter qu’au Japon, cet accompagnement est déjà intégré dans la vie d’une bonne partie de la population. La France est très en retard en matière de prévention anti-âge.

 

OU FAIRE UNE CONSULTATION ANTI-AGE ? 

Jusqu’ici, les médecins anti-âge en France se comptaient sur les doigts d’une main. Mais depuis début 2019, les médecins, chirurgiens, physiologistes et biologistes qui le désirent, peuvent suivre, dans le cadre de la formation continue, un DU de Médecine Anti-Age et Prévention, ce qui nous en fait une cinquantaine de plus sur le marché. Pas assez pour couvrir les besoins de toute la population, mais ça progresse. Du coup, les prix des consultations, qui sont très élevés (jusqu’à 500 € avec un grand spécialiste), devraient s’adoucir. Idem pour les bilans biologiques, génétiques et autres, qui restent extrêmement honéreux dans la mesure où (presque) rien n’est remboursé par la sécurité sociale (acide gras : 70 € ; profil oligoélémentaire : 100 € ; microbiote intestinal : 165 € ; tolérance alimentaire : : 240 € ; mesure de l’indice télomérique : 250 €, etc…). La médecine anti-âge, une médecine de riche ? Oui, encore.

• La consultation de médecine anti-âge iPaam

La médecine anti-âge est une médecine complexe, difficile à mettre en œuvre. Peu de praticiens sont encore formés et les consultations nécessitent beaucoup de temps que tous n’ont pas.  Un collectif de spécialistes a donc eu l’idée de créer une plateforme de médecine prédictive et anti-âge, qui permet à tous de réaliser, en temps réel, pour leurs patients, un bilan de longévité complet, assorti de mesures d’accompagnement concrètes et d’un suivi personnalisé. Elle met en œuvre un algorithme construit sur les données scientifiques actuelles, validées et régulièrement mises à jour.

Temps 1/ Un questionnaire de 220 questions vous est remis en salle d’attente que vous devez remplir en vue de dresser un bilan précis et complet de votre état de santé (environ 30 mn)

Temps 2/ Vous êtes invités à réaliser une série de tests physiologiques, avec 5 appareils de mesures connectés : tensiomètre (mesure de la tension artérielle), oxymètre de pouls (mesure de la quantité d’oxygène dans le sang) , électrocardiogramme (enregistrement de l’activité cardiaque), spiromètre (mesure des capacités pulmonaires), impédance-mètre (mesure de composition corporelle : masse grasse, masse musculaire, état hydrique), glucomètre (mesure du taux de sucres dans le sang). C’est là que j’apprends que j’ai un âge pulmonaire de dix de moins que le mien, la classe !

Temps 3/Les résultats du questionnaire et des tests sont analysés par le médecin qui établit un « bilan de fragilité ». Celui-ci met à jour les pathologies actuelles ou présentes mais encore au stade silencieux, puis les éléments de fragilité à court, moyen et long terme, et enfin les facteurs de risque liés à votre mode de vie.  Puis il vous prescrit un accompagnement personnalisé avec des mesures concrètes que vous devrez appliquer dans la vie quotidienne : une conduite nutritionnelle et une supplémentation alimentaire qui garantit les grands équilibres et/ou prévient les risques identifiés ; un suivi pour valider la prise en compte des recommandations ; des examens complémentaires biologiques et/ou génétiques, sanguins, microbiote, radiologique qui préciseront le diagnostic.

Vous repartez avec un rapport complet

> bilan de longévité complet et commenté

> recommandations concrètes

> examens complémentaires à réaliser

> suivi personnalisé

Le prix de la consultation est compris entre 150 € et 250 €. Toutes les infos sur www.ipaam-agingwell.com

Toute reproduction interdite

Cet article vous a été utile ?

6 Commentaires on "La médecine anti-âge ou comment rester jeune toute sa vie"

  1. Ah si j’avais connu ça à 50 ans…!! Ça m’aurait motivée !!
    J’en ai 72 j’ai 20 kg de trop un diabète de type 2… Une estime de soi catastrophique et la peur d’être alzeimer… Merci pr vos articles tous très pointus !!

  2. Bravo Linh pour cet article très complet et merci pour ce précieux soutien.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'authorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.