Tendance #NoMakeUp : le coup de pouce de la médecine esthétique

#NoMakeUp : les solutions des médecins esthétiques pour avoir une peau nickel

Avec le mouvement « no make up » initié par la chanteuse Alicia Keys il y a deux ans et soutenu en France par l’actrice Sarah Forestier (plus récemment), de nombreuses femmes, désireuses elles aussi d’échapper à l’injonction d’être sexy non stop, sortent désormais « peau nue ». C’est le moment de travailler son grain de peau ! 

Le hashtag #NoMakeUp sur Instagram comptabilise déjà plus de 15 millions de publications ! Bon, essentiellement des filles jeunes. Mais on aime croire que tout le monde se sent concerné par cette vague d’émancipation. Du coup, mieux vaut avoir une peau nickel ! Mais là encore, c’est un défi. La peau parfaite, toutes les marques cosméto nous bassinent avec depuis quatre ans. Mais chez les dermatos, il y a toujours la queue pour savoir comment on l’obtient ! Du coup, nous sommes allés interroger le Dr Marilyne Plasqui, médecin esthétique, pour savoir ce qu’elle préconise, elle, pour se passer de make-up.

Ta peau à l’intérieur et à l’extérieur tu soigneras

Les compléments alimentaires, en sus d’une cosmétique adaptée, sont bien utiles pour assainir le terrain. « Ils agissent sur le derme, la cosmétique sur l’épiderme. Cette double prise en charge permet d’installer un résultat durable « , indique le Dr Plasqui. En fonction du bilan cutané qui est réalisé à la première consultation, une cure spécifique de 3 mois est conseillée. Aux peaux inflammatoires, qui ont une tendance à faire des taches pour un rien (un bouton, une pierre de moustique), on préconise le curcuma (Oligo Flam’ d’Oligosanté) ou la Superoxide Dismutase (Eclat de la peau de Glisodin). Aux peaux sensibles et réactives, les Omégas 3 (issus d’huiles de poisson comme OmeNutrics, Bionutrics), aux peaux déshydratées qui se froissent rapidement, les Omégas 6 (bourrache, onagre), aux peaux acnéïques, des probiotiques (Lactibiane Classic de Pileje), en plus d’une petite cure détox (Phyto Expert Détox, Naturactive). Et aux peaux vieillies, des antioxydants (Anti Oxydant 200 de Synergia ; Oligo Anti-Age d’Oligosanté).

Un produit nettoyant adapté tu choisiras

« Beaucoup de femmes qui nettoient leur visage avec un gel le matin se plaignent que leur peau tiraille en cours de journée. Je leur demande illico de stopper cette mauvaise habitude car souvent, les gels sont très dégraissants. Mieux vaut utiliser une eau florale : hamamélis ou hélichryse pour les peaux inflammatoires et réactives, lavande pour les peaux grasses et acnéïques, rose pour les peaux atones et sèches et ciste pour les peaux froissées» explique le Dr Plasqui. Pour le démaquillage du soir en revanche, les peaux grasses peuvent conserver leur gel et pour les autres, une huile démaquillante est préférable pour le confort.

Tous les matins, une vitamine C et un écran solaire, tu appliqueras 

La vitamine C, c’est vraiment l’actif anti-âge de référence. Il lutte contre les rides, les taches pigmentaires, le teint terne. Un vrai produit à tout faire et qui convient, en prime, à tous les épidermes ! Un hydratant (Avène, Cerave …) par-dessus peut être nécessaire si la peau tiraille (il est loin d’être obligatoire). En revanche, zéro impasse sur l’écran solaire, qui est indispensable tous les jours de l’année (SPF 30 en hiver, SPF 50 en été) pour protéger la peau du vieillissement prématuré ! Lire ici : Le meilleur traitement dermato anti-âge ? Un écran solaire ! Le soir, idem : la crème n’est utile que lorsque la peau en ressent le besoin. Pour les peaux sensibles, le produit fétiche du Dr Plasqui, c’est l’Intensive Recovery Skincare d’Essential Skincare (www.essential-skin-care-laboratoiries.com), une crème d’un petit labo fabriquée en Suisse, à base d’huile essentielle d’immortelle, d’arnica (apaisants) et de calendula (réparateur). Pour les peaux inflammatoires (qui ont une tendance aux taches pigmentaires), elle recommande Cicaplast Baume de La Roche-Posay. Et pour les déshydratées : Hyal Ceutic de Dermaceutic ou Restylane Night Cream. Ou plus riche encore : Emollience de Skinceuticals. Pour les peaux ternes, fripées : un produit à base de rétinol (Retinol 0.3 de Skinceuticals). Sur les peaux grasses en revanche, mieux vaut éviter toute application de corps gras. Un soin à base d’AHA (Resurface Face Cream Plus 15 AHA de Neostrata) qui stimule le renouvellement cellulaire est préférable.

Des traitements esthétiques réguliers tu suivras

La cosmétique a ses limites. Pour aller plus loin dans le résultat, quelques soins esthétiques sont toujours bienvenus.

Pour les peaux ternes et déshydratées, une mésothérapie de surface (type NCTF de Filorga) apporte tout de suite énormément d’éclat. Prévoir 4 séances espacées de 15 jours (150 € l’une). « Mais, souvent, la dernière, je ne la fais pas car  en un mois, avec la cosmétique et les compléments alimentaires, la peau de mes patientes est bien transformée ! » En revanche, je fais systématiquement suivre chaque séance de 24 minutes de LED, pour activer la pénétration des actifs », rapporte notre spécialiste.

Pour les peaux grasses, pas de méso, ce n’est pas utile, mais un peeling coup d’éclat à base d’acide glycolique ou salicylique (prévoir 4 à 5 séances espacées de 15 jours, 150 € l’une).

Pour les peaux tachées, un peeling dépigmentant (Mela Peel), 350 €.

Pour les peaux atones, des séances de microneedling appuyé pour stimuler le tissu (lire ici Microneedling : la technique des stars pour rajeunir sans chirurgie, 150 € la séance).

Et après 1 à 2 mois de ce programme, vous récupérez une peau sublime, un grain lisse et fin, une pigmentation homogénéisée. Bref, une peau aussi rayonnante qu’au premier jour. Adieu fond « BB », « CC », fond de teint et autre. Vous pouvez tout jeter aux orties (ou du moins réserver votre make-up pour les grands soirs).

Par la suite, si vous prenez goût à ces traitements « beautiful skin », Le Dr Plasqui  conseille de poursuivre avec des séances de Skinboosters (réhydratation profonde) deux fois par an (2 séances, espacées de 1 mois, 250 € l’une). Les perfectionnistes, elles, peuvent estomper les petits défauts, comme les cernes, qui donnent un air fatigué au visage, malvenu avec cette peau désormais toute pimpante. Les cernes creux s’estompent avec une injection d’acide hyaluronique. Lire ici Ras le bol des yeux cernés ! Pour les cernes bleus, le Dr Plasqui a sa méthode : la carboxythérapie (injection de gaz C02 sous la peau à l’aide d’une aiguille fine qui améliore la micro-circulation et stimule la production de collagène pour une peau plus ferme), suivie de 24 minutes de LED. C’est désagréable mais pas douloureux et les paupières sont à peine rouges en sortant. Prévoir 5 à 6 séances espacées de 10 jours, puis des séances d’entretien si besoin (110 € l’une).

 

 

Soyez le premier a commenter on "Tendance #NoMakeUp : le coup de pouce de la médecine esthétique"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'authorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.