Attention aux fils tenseurs posés par des non-médecins !

Attention aux fils tenseurs posés par des non-médecins !

Après les injections d’acide hyaluronique et de Botox, c’est au tour des fils tenseurs d’être détournés par des amateurs. Au secours ! 

 

POURQUOI EST-CE DANGEREUX DE FAIRE POSER DES FILS PAR DES NON-MÉDECINS ? 

1/ Parce qu’on ne connaît pas l’origine des fils !  

Les médecins utilisent des fils chirurgicaux de qualité, issus de laboratoires sérieux, qui ont pignon sur rue. Là, les apprenties-sorcières se fournissent sur internet. On ne sait pas trop d’où leur matériel provient. Certaines mettent en avant un marquage CE pour rassurer le chaland sur la nature du produit mais ce dernier n’est pas du tout une garantie de qualité. Il indique simplement que le produit est autorisé sur le marché français, ce qui est le minimum !

On ne sait pas non quel type de fil est utilisé. Or, il existe différentes variétés de fils. Certains sont lisses, d’autres crantés …, montés sur aiguille ou sur canule. Et tout cela a bien évidemment son importance. « La seule chose dont on est à peu près sûr, c’est que les fils utilisés sont résorbables, c’est-à-dire qu’ils se dégradent après quelques mois . Ceux dit « permanents » sont heureusement strictement réservés aux médecins. Impossible de les trouver sur le web » rapporte le Dr Jean-Marc Facchinetti, médecin esthétique spécialiste de la pose de fils. Cela dit, ce n’est pas parce que les dispositifs ne restent pas ad vitam dans le corps qu’ils sont sans danger …

2/Parce qu’un non-médecin n’a pas les gestes pour les poser correctement !

Il suffit de visionner quelques minutes une vidéo de « formation » pour s’apercevoir que les gestes sont simplement copiés sur ceux des spécialistes. Mais il n’y a ni connaissance de l’anatomie, ni respect des mesures les plus simples d’asepsie. Les filles portent des gants mais la peau n’est ni nettoyée ni désinfectée, ce qui risque de conduire droit à l’infection.

Et les fils sont posés n’importe où, n’importe comment. Or, il y a des sites qui sont strictement prohibés sur le visage, comme la zone péri-orbitaire (autour de l’œil) ou les lèvres, et il y a surtout des « plans » (des profondeurs sous la peau) qu’ils convient de respecter.  « Les fils doivent être introduits dans la couche graisseuse. S’ils sont posés trop superficiellement, dans le derme, le fil va stimuler la synthèse de collagène et favoriser la formation de nodules » indique le Dr Facchinetti. Or savoir à quelle profondeur on est sous la peau relève d’une analyse délicate, même pour un médecin ! « Une main non entraînée peut aussi poser ces fils trop profondément et traverser le SMAS – l’enveloppe qui recouvre les muscles -, avec le risque de léser des glandes, des artères, etc. » poursuit le spécialiste. Pire encore : insérés sous la peau du nez, pour obtenir un épointé plus relevée et remontés trop haut au niveau de l’angle naso-frontal, ils peuvent traverser la zone ethmoïdale, une plaque osseuse très fragile derrière laquelle se trouve le cerveau !

3/Parce des fils mal posés donnent un mauvais résultat !

Heureusement, la plupart des fils tilisés par des non médecins sont des fils lisses, appelés aussi « fils de remaillage ». Ce ne sont pas de vrais fils tenseurs qui procurent un effet lifting. Mais naturellement, ils sont vendus comme tels. « Ces fils de remaillage ne font que défroisser la peau des joues ou du décolleté et il faut en mettre plusieurs dizaines pour obtenir un résultat » indique le Dr Facchinetti. Néanmoins, mal posés, ils peuvent causer de gros bleus, un résultat asymétrique, des trous et des bosses … Et comme ils persistent tout de même quelques petits mois sous la peau, voilà les patientes bien loties !

Les dispositifs à ne jamais, mais alors au grand jamais faire poser par une main non expérimentée, sont les fils tenseurs crantés qui exposent à des accidents encore plus graves : une infection plus difficile à juguler encore, qui peut aller jusqu’à la chirurgie pour extraire les fils ; un résultat esthétique désastreux si les axes de tension ne sont pas respectés, etc.

Mais le pire est lorsque l’on cherche à poser les fils sur soi. « Dans un miroir, les gestes sont inversés, on perd complètement ses repères, on est forcément dans le mauvais plan. La douleur rend le geste hésitant, donc encore plus dangereux » énumère Jean-Marc Facchinetti. Bref, on vous déconseille hautement ce genre de folie !

 

ET LES FILS TENSEURS SOIE & COLLAGÈNE DES INSTITUTS DE BEAUTÉ, ÇA MARCHE ? 

C’est l’un des tout derniers traitements en vogue chez les esthéticiennes. Un nom emprunté à l’esthétique médicale qui a tout pour induire la clientèle en erreur car il ne s’agit pas évidemment des mêmes dispositifs que ceux des médecins. Mis à part ça, ces fils sont complètement inoffensifs, donc si ça vous fait plaisir d’en faire poser, allez-y ! N’espérez toutefois pas un effet lifting comme le revendiquent certaines marques. Les fils sont constitués de protéines de soie et de collagène déshydratés. Ils sont positionnés sur le trajet des rides après l’application d’un sérum qui les dissout en quelques minutes. « Ceci crée un effet tenseur quasi-immédiat qui procure un petit coup d’éclat mais dont la durée de vie est hélas très éphémère. A peine quelques heures …  » indique Lionel de Benetti, cosmétologue.

 

LIRE AUSSI  : 

Les fils pour remonter la peau, ça marche vraiment ? 

Raffermir la peau du corps avec les fils PDO 

Fils tenseurs visage : quoi de neuf en 2018 ? 

Les fils tenseurs permanents remplacent-ils le lifting ? 

Micro-lifting : une alternative durable aux fils tenseurs 

Rhinoplastie : rectifier son nez sans chirurgie avec les fils crantés PEAKO

 

L’expert

Attention aux fils tenseurs posés par des non-médecins !

Dr Jean-Marc Facchinetti

 

Toute reproduction interdite

Cet article vous a été utile ?





1 Commentaire on "Attention aux fils tenseurs posés par des non-médecins !"

  1. Bravo Linh! Encore de bons conseils pour éviter les erreurs et les horreurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'autorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.