Peut-on retrouver la peau de ses 20 ans ?

garder une peau jeune

Bon évidemment, on ne vous parle pas de la peau de boutonneuses criblée de points noirs et de pustules. Celle là, on l’a enterrée depuis longtemps et c’est sans regret. Mais de la peau toute douce, lisse, pulpeuse, lumineuse, transparente de jeune Reine des Neiges.

Aaaaaargh ! Mais qu’est-ce qui s‘est passé ? Aujourd’hui dans le miroir, vous ne voyez que grisaille, taches, vaisseaux dilatés et plis bien marqués ! « Il s’est passé que vous avez vieilli. Et malheureusement, beaucoup des attaques que vous avez subies sont irréversibles » assène le Dr Thierry Michaud, dermatologue. Re – aaaaargh !

« D’abord, il y a le vieillissement intrinsèque, celui qui est génétiquement programmé pour chaque personne. Certaines sont plus mal loties que d’autres, on n’y peut rien, c’est comme cela. Ensuite, il y a le vieillissement extrinsèque, soit toutes les attaques environnementales que vous subissez au quotidien : les UV, la pollution, le tabac … Retrouver la peau de ses vingt ans, à fortiori lorsqu’on en a cinquante ou soixante est donc juste impossible ! », poursuit-il. D’autant qu’à partir d’un certain âge, les dégâts sont à ce point avancés qu’ils ne touchent plus simplement la peau, mais aussi toutes les structures en dessous : la graisse, les muscles, les os. Tout s’atrophie ! Sans oublier les effets de la gravité !

Mais tout n’est pas complètement fichu pour autant ! Il est possible de s’offrir une nouvelle peau ! 

Avec quelques traitements bien ciblés, on peut revenir en arrière, de 5 ans, voire 10 ans parfois ! « La vitamine A acide, les peelings, les lasers ont une action démontrée sur la restructuration de la peau, même si cette dernière n’est que partielle », rapporte le Dr Thierry Michaud. Plus tôt on démarre les traitements et plus les résultats sont spectaculaires.

 

Voici le plan d’attaque que Le Journal de Mon Corps  vous propose :

Vous avez 25 ans – Vous voulez revenir 5 ans en arrière ?  Rien de plus facile !

Il suffit de démarrer une cosmétique active (c’est à dire formulée avec des actifs de référence de la dermatologie, comme les AHA, la vitamine C, etc), dès maintenant. Votre ordonnance :

  • Un démaquillage soigneux matin et soir + une crème hydratante chaque matin (type Hydro-Boost de Neutrogena) + un écran solaire dès les beaux jours + une crème à base d’acide de fruits (Resurface Face Cream Plus 15 AHA de Neostrata) le soir, qui va balayer les cellules mortes, resserrer les pores, entretenir un joli teint.

 

Vous avez 30/35 ans – Pour revenir 10 ans en arrière, il va falloir frapper un peu plus fort. 

A la maison

Une crème hydratante anti-âge chaque matin (Vineactiv Soin Hydratant 3-en-1 de Caudalie) + un écran solaire dès les beaux jours + une crème à la vitamine A acide le soir (sur prescription). Si ça picote trop, il suffit d’espacer les applications (un soir sur trois pendant un mois, puis un soir sur deux pendant un mois, puis tous les soirs) et de superposer une crème hydratante (Ictyane HD de Ducray). L’acide rétinoïque peut s’utiliser au long cours, toute la vie, sans aucun problème, et coûte 3,50 € le tube ! En revanche, les peaux couperosiques ne supporteront pas ce traitement. Pour elles, les dermatos préconisent des acides de fruits (Resurface face Cream Plus 15 AHA Neostrata 15) en alternance avec de la vitamine C (Daylight C20 Emulsion Anti-Age Revitalisante d’Eneomey). Les premiers résultats sur la peau sont visibles après deux à trois mois. La peau est plus lisse, le grain plus fin, etc.

Chez le médecin esthétique

Des séances de peeling superficiel (acide glycolique, acide trichloracétique à 15 %), pour les peaux à tendance grasse. « Ou mieux, un peeling de Jessner modifié, qui agit à la fois sur les imperfections cutanées, les ridules, les cernes, les premières taches pigmentaires. Je préconise une cure de 4 à 6 séances, deux fois par an» ajoute le Dr Bernard Peyronnet, dermatologue spécialistes des peelings. En revanche, si la peau est déshydratée, on s’oriente plutôt vers des séances de « revitalisation » (ou mésothérapie profonde), type Skinboosters de Galderma ou le nouveau Volite d’Allergan qui ne demande qu’une séance, et dont les effets perdurent jusqu’à un an. En plus de réhydrater en profondeur la peau, ce qui lui redonne immédiatement un aspect plus frais et pulpeux, ces produits stimulent la production de nouveaux collagène et élastine et contribuent à conserver une peau plus tonique.

Peeling superficiel Easy Droxy Versicolor Peel (Skin Tech Pharma Group), résultat après 4 séances.

 

Vous avez 40/45 ans – Vous ne reviendrez pas vingt ans en arrière. Mais vous pouvez largement améliorer la situation.

La liste des traitements commence à être longue. Vous n’aurez peut-être ni l’envie, ni le temps, ni les moyens de réaliser tout cela. Mais vous pouvez sélectionner les soins en fonction de vos priorités. Est-ce l’état de votre peau qui vous gêne le plus ou certaines rides qui donnent une expression négative à votre visage ?

A la maison

Une crème de jour anti-âge (par exemple, Progressif Crème Clarté Fondamentale Néomorphose de Carita) + un écran solaire tous les jours, même en hiver car il est aujourd’hui prouvé que la lumière visible joue un rôle dans l’apparition des taches brunes + une crème à la vitamine A acide, le soir (sur prescription), la meilleure crème anti-âge de nuit de tous les temps.

Chez le médecin esthétique

  • Des séances de revitalisation (Skinboosters de Galderma, Volite d’Allergan) si la peau est déshydratée.
  • Des traitements abrasifs (peelings ou laser) pour rénover plus en profondeur la peau : par exemple, un peeling moyen à l’acide trichloracétique à 20 %, en insistant sur les zones de taches (2 séances par an). Mais attendez-vous à peler sacrément ! Pour celles qui préfèrent la technologie, le Dr Thierry Michaud préconise des séances de lampe flash qui homogénéisent le teint, en agissant à la fois sur les taches brunes et les taches vasculaires, suivies d’une séance de laser fractionné non ablatif (une chaleur qui va remodeler en profondeur le derme). Prévoir 4 à 5 séances espacées de trois à quatre semaines. Enfin, pour celles qui ne veulent pas d’un traitement trop costaud, il y a l’option du peeling superficiel (acide glycolique ou acide trichloracétique léger) suivi d’un microneedling: un stylo électrique muni de micro-aiguilles qui perfore la peau pour stimuler la synthèse de collagène suivi de l’application d’un cocktail revitalisant, type NCTF de Filorga (3 à 4 séances espacées de trois semaines).
  • Des injections antirides : toxine botulique pour décrisper les rides du front, les rides du lion entre les sourcils, la patte d’oie au coin des yeux et/ou d’acide hyaluronique pour estomper la vallée des larmes, regonfler le sillon naso-génien, etc.

Correction du sillon naso-génien à l’acide hyaluronique

 

Vous avez 50/60 ans – Pour revenir 30 ans en arrière, il faut mettre le paquet !

Oui, c’est du temps et ça coûte cher mais le résultat est à la clef.

A la maison 

Une crème de jour anti-âge à la texture bien riche (Hyaluron Filler Extra Riche Soin de Jour d’Eucerin) + une crème solaire tous les jours, même en hiver, pour lutter contre l’apparition des taches brunes (la lumière du jour stimule leur apparition autant que les UV) + une crème à la vitamine A acide, le soir, pour une efficacité anti-âge de choc (sur prescription), à appliquer sous une crème hydratante pour plus de confort.

Chez le médecin esthétique

  • Des séances de revitalisation (Skinboosters de Galderma ou Volite d’Allergan). A cet âge, la peau est toujours sèche, ça ne peut que lui faire du bien !
  • Des injections antirides : toxine botulique pour décrisper les rides d’expression (front, ride du lion, patte d’oie) et d’acide hyaluronique (pour regonfler les plis et colmater les creux).
  • Des traitements abrasifs pour améliorer l’état de la peau : peeling à l’acide trichloracétique à 25 % (1 à 2 séances espacées d’un mois) ou laser C02 fractionné (2 séances espacées de 4 à 6 semaines).

Correction des rides du front, rides du lion avec de la toxine botulique et du sillon naso-génien et des cernes avec de l’acide hyaluronique. 

 

Vous avez 60 ans et plus. Revenir 40 ans en arrière, impossible ! Mais vous pouvez espérer gagner jusqu’à 10 ans avec un traitement ultra-costaud.  

Ah ben, faut ce qui faut ! Celles qui ont le courage de se lancer ne le regretteront pas !

A la maison

Une crème de jour choisie dans une texture riche (Substiane + Extra Riche de La Roche Posay) + un écran solaire même en hiver, pour lutter contre l’apparition des taches brunes (pas besoin d’un soleil franc, la lumière du jour suffit à les provoquer) + une crème à la vitamine A acide, « LA » crème anti-âge par excellence (sur prescription), sur laquelle on superpose une crème hydratante pour un meilleur confort.

Chez le médecin esthétique

  • Un peeling au phénol atténué, qui va liquéfier entièrement l’épiderme et vous rendre une peau entièrement neuve. Mais autant prévenir, c’est une épreuve ! Si vous ne vous sentez pas d’attaque, il y a l’alternative du peeling moyen (acide trichloracétique à 25 %) : 2 séances, à un mois d’intervalle, en insistant bien sur les taches. Ou 3 séances de laser fractionné, espacées de 4 à 6 semaines. Ça ne remplace pas complètement un phénol mais les résultats sont quand même épatants.
  • Des séances de revitalisation (Skinboosters de Galderma ou Volite d’Allergan), pour améliorer l’hydratation de la peau et lui redonner un aspect plus pulpeux.
  • Des injections de toxine botulique (d’autant plus nécessaires que les muscles à cet âge sont vraiment  toniques et froissent énormément la peau) et d’acide hyaluronique, dans les zones de plis et de creux.

Peeling profond au phénol Lip & Eyelid (Skin Tech Pharma Group), résultat après 30 jours.  

Toute reproduction interdite

11 Commentaires on "Peut-on retrouver la peau de ses 20 ans ?"

  1. Perso les séances de laser n’ont rien changé, aucune amélioration de ma qualité de peau avec en prime une légère dépigmentation au niveau du menton!
    Je m’apprête à faire un peeling suivi d’une séance de mesolift, à suivre…….

    • Bonjour Josepha. Merci pour votre commentaire. Je ne vois qu’une explication à votre mauvais résultat : un médecin à priori peu rôdé à la technique. Malheureusement, ça arrive parfois. Bon courage pour la suite.

  2. Super et moi je les attends pour finaliser l attente de ces merveilleux traitements !!!
    Joelle ciocco

  3. Tu nous donnes de l’espoir! Mais pas un espoir vain… il y a des solutions donc à tous les âges!
    Personnellement, je viens d’enlever mes tâches grâce au laser et je suis trop contente! Désormais, je vais suivre le conseil de mon dermato et le tien : surtout protéger mon visage du soleil et des UV…. pour qu’elles ne reviennent pas!

  4. Bonjour

    Super contente de votre site

    Je dois faire à la fin de l année 3 séancesur de laser co2 mais j ai peur du résultat et surtout de l éviction sociale pouvez vous me rassurer

    Bises

    Karine

  5. Bonjour

    Je suis ravie d avoir découvert grâce à top santé votre site..

    Enfin une mine de renseignements sérieux sur ce thème pour décoder ce qui est intéressant de faire sans exagération !

    Si cela est possible, pourriez vous donner un nom de crème vitamine A Acide (52 ans) pour que je puisse demander une prescription à mon docteur ?

    Je vous remercie beaucoup.

    Cordialement

    • Bonjour. Merci pour votre commentaire. Il y a plusieurs crèmes à base d’acide rétinoïque (Ketrel, Effederm, etc.), mais comme c’est un médicament, il faut que vous consultiez un dermatologue pour être sûre de prendre le produit qui vous convient, au bon dosage, avec la bonne texture, etc. L

  6. Yvonne Blanchetiere | 4 janvier 2018 at 22 h 04 min | Répondre

    Bonjour à tous depuis 5 novembre 2017 j’utilise substiane riche le matin et le soir effederm plus créme hydratante. J’ai 67 ans.Bonne année 2018 à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


La parole vous est donnée, dans le blog. N’hésitez pas à partager votre expérience, donner votre avis. Mais les commentaires postés doivent être factuels et exprimés sur un ton courtois et modéré, sans attaques personnelles.
Vous n’avez pas le droit d’écrire en toutes lettres le nom d’un médecin. Par ailleurs, je me réserve celui de supprimer à posteriori tout commentaire que je considèrerais comme agressif, excessif, indélicat, scabreux, choquant, diffamatoire ou calomnieux envers les praticiens ou d’autres personnes. Je n'authorise pas non plus la promotion d'appareils ou méthodes qui n'ont rien à voir avec les techniques médicales évoquées dans mes pages et qui peuvent induire en erreur ou tromper mes lecteurs. En postant un commentaire, vous adhérez sans réserve à ces conditions et vous vous interdisez toute réclamation du fait de la non publication ou de la suppression de ce commentaire.
De même, n’étant pas médecin mais journaliste, je ne pourrai délivrer aucun conseil médical à titre personnel, recommander un spécialiste ou communiquer des numéros de téléphone, adresses mail ou postales. Vous trouverez dans la rubrique « avant/après l’intervention » les contacts des organismes professionnels auprès desquels vous adresser pour obtenir les annuaires de médecins qualifiés. Ceux cités dans mes sujets interviennent uniquement à titre d’experts.

*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.